Marchés français ouverture 7 h 7 min
  • Dow Jones

    29 591,27
    +327,79 (+1,12 %)
     
  • Nasdaq

    11 880,63
    +25,66 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    26 115,47
    +588,10 (+2,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,1843
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    26 486,20
    +34,66 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    15 428,75
    +31,96 (+0,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    365,25
    +3,82 (+1,06 %)
     
  • S&P 500

    3 577,59
    +20,05 (+0,56 %)
     

Jean Castex confirme que les commerces resteront fermés jusqu'au 1er décembre

·2 min de lecture

Les Français s'y attendaient, c'est désormais confirmé. Deux semaines après l'entrée en vigueur d'un deuxième confinement de la population, Jean Castex a annoncé, jeudi 12 novembre, que celui-ci était prolongé sans allègement jusqu'au 1er décembre. Il faudra donc continuer de remplir des attestations pour s'autoriser à sortir de son logement. D'autant plus que les contrôles de police vont être renforcés, comme l'a rappelé le Premier ministre, après que le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, en a fait la demande dans une lettre adressée aux préfets lundi.

Depuis fin octobre, 580 000 contrôles ont déjà été effectués, entraînant 88 000 verbalisations, dont environ 300 concernent une ouverture irrégulière d'un établissement au public. Nous faisons face à une "deuxième vague épidémique extrêmement forte, qui touche tout aussi durement l'ensemble de nos voisins européens", a déclaré Jean Castex. "Le nombre de décès continue d'augmenter", a-t-il insisté, pour atteindre 42 500 morts depuis le début de la pandémie en France.

Il a toutefois noté un "infléchissement du nombre de cas positifs", avec "une baisse de 16%" observée au cours de la dernière semaine. Si cette tendance ne se confirme pas, "nous serions amenés à prendre des mesures supplémentaires", a averti Jean Castex.

Mais si elle se confirme, le pic de la deuxième vague pourrait être atteint dès le début de la semaine prochaine, le nombre de patients Covid en réanimation commençant alors à diminuer. Dans ce cas, "des allègements" concernant le confinement seront décidés à partir du 1er décembre. Le chef du gouvernement sous-entend donc que les Français pourraient rester confinés au-delà de cette date.

Les commerces dits "non essentiels" pourraient alors rouvrir, mais "uniquement sur la base d'un protocole renforcé". Les bars, les restaurants et les salles de sport resteront en revanche fermés, car ils brassent trop de monde selon le Premier ministre.

Les lycées ainsi que toutes les classes de collège restent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le gouvernement veut reporter les élections régionales à juin en raison de la pandémie
L'administration Trump dissimulerait des messages de chefs d'État étrangers au président élu Joe Biden
La ligne téléphonique contre les fraudes électorales créée par Trump est submergée de canulars
Des restaurants vont rouvrir pour les chauffeurs routiers
Voici quelles sont les 3 attestations de déplacement nécessaires pour sortir de chez vous et où les télécharger