La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 328,09
    +12,23 (+0,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Jean Castex annonce la suspension 'jusqu'à nouvel ordre' des vols entre le Brésil et la France

·1 min de lecture

Paris a décidé de suspendre "jusqu'à nouvel ordre" tous les vols entre le Brésil et la France en raison des inquiétudes autour du variant brésilien du Covid-19, a annoncé mardi 13 avril le Premier ministre Jean Castex. "Nous constatons que la situation s'aggrave et nous avons donc décidé de suspendre jusqu'à nouvel ordre tous les vols entre le Brésil et la France", a expliqué le chef du gouvernement lors de la séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. La situation sanitaire n'a cessé de s'aggraver au Brésil depuis février en raison de l'émergence d'un variant local du virus, appelé P1, considéré comme plus contagieux et plus mortel, mais encore très minoritaire en France.

Lundi, le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari avait expliqué que la France avait "gardé quelques lignes" avec le Brésil, en justifiants le maintien des liaisons aériennes par le respect du droit, le Conseil d’État ayant disposé que les ressortissants français "au nom de la liberté de circulation, devaient pouvoir continuer à venir". Face aux critiques de l'opposition, le Premier ministre s'est par ailleurs défendu de toute inaction, en rappelant que les voyageurs en provenance du Brésil devaient jusqu'alors produire un test PCR négatif et s'isoler pendant dix jours.

À lire aussi — 7 nouveaux variants du coronavirus découverts aux États-Unis, les scientifiques inquiets de leur contagiosité

Le variant brésilien préoccupe médecins et scientifiques, surtout en raison de sa plus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Fermeture des écoles, déplacements limités, télétravail... Les annonces d'Emmanuel Macron
L'égalité homme-femme dans le monde retardée d'une génération par la pandémie de Covid-19
Mark Zuckerberg, Jack Dorsey et Sundar Pichai de nouveau convoqués devant les élus américains
Confinement, vaccin AstraZeneca... Ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex
Le vaccin AstraZeneca jugé 'sûr' et 'efficace' par l'Agence européenne des médicaments