La bourse ferme dans 4 h 19 min
  • CAC 40

    7 101,46
    +36,07 (+0,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 286,77
    +10,57 (+0,25 %)
     
  • Dow Jones

    35 719,43
    +492,40 (+1,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,1275
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 786,80
    +2,10 (+0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    43 590,91
    -2 324,75 (-5,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 278,13
    -43,14 (-3,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,65
    +0,60 (+0,83 %)
     
  • DAX

    15 810,46
    -3,48 (-0,02 %)
     
  • FTSE 100

    7 375,38
    +35,48 (+0,48 %)
     
  • Nasdaq

    15 686,92
    +461,76 (+3,03 %)
     
  • S&P 500

    4 686,75
    +95,08 (+2,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 860,62
    +405,02 (+1,42 %)
     
  • HANG SENG

    23 996,87
    +13,21 (+0,06 %)
     
  • GBP/USD

    1,3192
    -0,0050 (-0,38 %)
     

Quand Jean-Bernard Lévy vante le modèle d’EDF et tacle ses concurrents

·2 min de lecture

Les déclarations d’Emmanuel Macron sur la relance de nouvelles centrales nucléaires sont une bonne nouvelle pour EDF. L’électricien compte lancer six EPR: deux à Penly, deux à Gravelines et deux soit à Tricastin soit à Bugey.

"EDF se réjouit des déclarations du président de la République de relancer de nouvelles centrales nucléaires en France." Jean-Bernard Lévy buvait du petit lait ce matin. Auditionné par la Commission des affaires économiques du Sénat, le PDG d’EDF a indiqué que la décision d’Emmanuel Macron était la seule possible. Car pour atteindre la neutralité carbone au milieu du siècle, il faudra davantage électrifier les usages. L’électricité représente 25% de la consommation d’énergie aujourd’hui. Ce sera 55% en 2050, indiquait . Selon le gestionnaire du réseau de transport électrique, la consommation devrait augmenter d’environ 1% par an. Une prévision conservatrice pour Jean-Bernard Lévy qui évoque plutôt une croissance annuelle de 2%.

"Le scénario de RTE où il y a beaucoup d’énergies renouvelables (90% -100%) présente d’énormes risques, dit-il. En sommes-nous seulement capables? Pouvons-nous tenir sur des décennies des rythmes annuels de développement d’énergies renouvelables infiniment plus élevés que ce qu’on a pu faire ces dernières années et même plus élevés que ce que les meilleurs pays ont fait sur leurs territoires?"

L’ex-patron de Vivendi a aussi pointé la question de la flexibilité d’un système électrique basé majoritairement sur des renouvelables. L’intermittence de l’éolien et du solaire nécessiterait de stocker un volume important d’électrons qui seraient ensuite réutilisés. "C’est incertain et très coûteux", dit Jean-Bernard Lévy. Le boss ne croit pas non plus à la solution d’utiliser du gaz décarboné pour pallier l’intermittence des renouvelables. Car "le biogaz en France a dû mal à démarrer".

Six nouveaux EPR

Aux côtés des renouvelables, il reste donc le nucléaire. Et EDF est dans les starting-blocks pour construire des EPR. Coïncidence ou communication bien huilée, l’électricien a fait, la veille de l’allocution d’Emmanuel Macron, un point d’étape sur "excell" un plan qui vise à rehausser la compétitivité de la filière nucléaire. "Nos entreprises se so[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles