La bourse ferme dans 2 h 40 min

Jean-Aldric Collinot (Fonds Vendôme) : « pour les particuliers passionnés, soutenir l’art contemporain est un pari rémunérateur »

Kevin Racle - Article Partenaire

Comment est né le Fonds Vendôme ?

Au départ, il y a une passion personnelle pour l'art et son marché. J'ai vécu entouré d'œuvres toute mon enfance, mon mémoire de Master touche à l'histoire des ventes d'art depuis le XVIIIe siècle... on peut dire que j'ai toujours baigné dedans. C'est aussi l'histoire d'une passion partagée par tous les fondateurs du Fonds.

Nous sommes partis d'une conviction commune : le milieu de l'art contemporain est parfois trop centré sur lui-même, alors que les artistes ont fondamentalement besoin d'une relation interactive et enrichissante avec leurs publics. Par conséquent, la mission du Fonds nous est apparue : développer un partenariat mutuellement fructueux entre ces artistes et les donateurs.

En quoi consiste le soutien aux artistes ?

Nous déployons sans relâche des efforts soutenus pour valoriser et diffuser leurs œuvres et mettre en valeur leurs collections grâce à des expositions de marque dans les villes françaises, grâce à des spectacles, des éditions de monographies, des rétrospectives, des évènements, opérations de relations publiques, campagnes d'information... Et puisque nous soutenons des artistes visuels, nous développons également des plateformes et contenus digitaux pour viraliser les œuvres. Nous souhaitons même aller plus loin en proposant à de jeunes talents prometteurs une expérience fantastique de création dans un cadre propice. Aussi dès l'an prochain, nous mettrons à leur disposition une première résidence d'artistes et nous leur proposerons quelques défis stimulants.

Qu'apportez-vous aux (...) Lire la suite sur La Tribune.fr