Marchés français ouverture 4 h 29 min
  • Dow Jones

    33 821,30
    -256,33 (-0,75 %)
     
  • Nasdaq

    13 786,27
    -128,50 (-0,92 %)
     
  • Nikkei 225

    28 450,32
    -650,06 (-2,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,2037
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 581,74
    -553,99 (-1,90 %)
     
  • BTC-EUR

    46 587,01
    +511,22 (+1,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 283,75
    +49,34 (+4,00 %)
     
  • S&P 500

    4 134,94
    -28,32 (-0,68 %)
     

JCDecaux “va profiter de la concentration du secteur” : le conseil Bourse du jour

·1 min de lecture

JCDecaux tourne le dos à une année à oublier. “2020 constitue un très mauvais cru pour le n°1 mondial de la communication extérieure, avec un retrait prononcé des ventes (41%) et des pertes, une première depuis la création du groupe en 1964”, souligne la société de gestion Clartan Associés. L’audience “vendue” reste pénalisée par les différents confinements. Un recul de 40% de l’activité est ainsi attendu pour le 1er trimestre. Les actions JCDecaux (code ISIN FR0000077919 - code mnémonique DEC) perdent beaucoup de terrain (-5% vers 14h20) à la Bourse de Paris, pâtissant de la publication peu engageante des comptes annuels.

Pour autant, JCDecaux continue à investir, concentrant ses efforts “sur des emplacement premiums, et garde en tête son objectif moyen long terme de 40% de ventes sur des supports digitaux, très rentables et prisés des annonceurs, contre 24% actuellement”, indique Clartan Associés, pour qui le rebond “viendra d’abord de l’affichage, puis du mobilier urbain et enfin des transports”. Mais la fréquentation des aéroports mettra du temps avant de revenir à la normale. “La consolidation du secteur, dictée entre autres par l’endettement élevé de concurrents américains, va se poursuivre et bénéficiera à ce groupe familial”, juge la société de gestion.

>> A lire aussi - JCDecaux veut transformer des kiosques à journaux en primeurs

Les actions JCDecaux donnent des signes de faiblesse. Après avoir échoué sur la résistance horizontale de 21,90-22,50 euros, le titre enfonce (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Canada : le géant du tabac BAT (Lucky Strike, Dunhill) mise sur le cannabis
Alsace : Alstom en passe de vendre l’usine de Reichshoffen à Skoda
Le vaccin Covid-19 de Johnson & Johnson, à injection unique, est autorisé
La Norvège suspend le vaccin Covid-19 AstraZeneca, des caillots sanguins inquiètent
Airbus choisi par l’UE pour étudier la fabrication d'engins spatiaux dans l'espace