La bourse est fermée

JCDecaux : Information trimestrielle du 3ème trimestre 2019

JCDecaux

Information trimestrielle du 3ème trimestre 2019

Paris, le 7 novembre 2019 – JCDecaux SA (Euronext Paris : DEC), numéro un mondial de la communication extérieure, a publié ce jour la présente information trimestrielle pour le 3ème trimestre 2019.

FAITS MARQUANTS DU 3ème TRIMESTRE 2019

Principaux contrats remportés

  • France

En juillet, JCDecaux a annoncé avoir remporté, dans le cadre d’un appel d’offres, le contrat de mobilier urbain publicitaire de 6 villes du Grand Paris Seine Ouest, un Etablissement Public Territorial regroupant 8 communes, dont 6 sont concernées par ce nouveau contrat (1 gain : Vanves et 5 renouvellements).

En septembre, JCDecaux a annoncé avoir remporté, à la suite d’un appel d’offres, le contrat des abris-voyageurs du réseau de bus (renouvellement) et de la toute nouvelle ligne de Bus à Haut Niveau de Service (gain) de la ville d’Aix-en-Provence

  • Amérique du Nord

En juillet, JCDecaux a annoncé avoir remporté le contrat emblématique de mobilier urbain de San Francisco (plus de 860 000 habitants). L’attribution de ce contrat de 20 ans, à la suite d’un appel d’offres, a été votée à l’unanimité par le Board of Supervisors de San Francisco avant sa signature par le Maire. Le contrat porte sur la gestion d’un programme qui comprend notamment la conception, l’installation et la maintenance quotidienne de 114 colonnes à trois faces, deux publicitaires et une dédiée aux informations municipales et de service public, ainsi que de 25 sanitaires publics à entretien automatique et accès universel

Autres

  • Groupe

En septembre, JCDecaux a rejoint le RE100 – coalition internationale pour les entreprises mobilisées en faveur d’une production d’électricité 100% renouvelable – soulignant ainsi son engagement existant qui vise à couvrir 100% de ses consommations électriques par de l’électricité d’origine renouvelable d’ici 2022. Le Groupe s’est, en effet, lancé depuis 2014 dans une politique ambitieuse d’achat d’électricité d’origine renouvelable, qui lui a permis en 2018 de déjà couvrir 69% de ses consommations électriques versus 37% en 2015.

CHIFFRE D’AFFAIRES AU 30 SEPTEMBRE 2019 ET PERSPECTIVES

A la suite de l’application de la norme IFRS 11 depuis le 1er janvier 2014, les données opérationnelles présentées ci-dessous sont ajustées pour prendre en compte l’impact en proportionnel des sociétés sous contrôle conjoint. Merci de vous référer au paragraphe « Données ajustées » en page 3 de ce communiqué pour la définition de ces données ajustées ainsi que pour la réconciliation avec les données IFRS.
Les valeurs figurant dans les tableaux sont généralement exprimées en millions d’euros. La somme des montants arrondis ou les calculs de variations peuvent présenter des écarts non significatifs par rapport aux valeurs reportées.

Le chiffre d’affaires ajusté du Groupe pour le troisième trimestre 2019 est en hausse de +6,7 % à 925,8 millions d’euros, comparé à 867,7 millions d’euros au troisième trimestre 2018.
En excluant l’impact positif lié à la variation des taux de change et l’impact positif lié aux variations de périmètre, le chiffre d’affaires organique ajusté est en augmentation de +0,1 %.
Le chiffre d’affaires publicitaire organique ajusté, hors ventes, locations et contrats d’entretien de mobilier urbain et de supports publicitaires, est stable au troisième trimestre 2019 comparé au troisième trimestre 2018.

Chiffre d’affaires ajusté du 3ème trimestre 2019 (m€) 2018 (m€) Croissance publiée Croissance organique(a)
Mobilier Urbain 390,4 365,0 +7,0% +5,2%
Transport 400,7 384,9 +4,1% -4,2%
Affichage 134,8 117,8 +14,5% -1,6%
Total 925,8 867,7 +6,7% +0,1%

 (a) A périmètre et taux de change constants

Chiffre d’affaires ajusté
des 9 premiers mois
2019 (m€) 2018 (m€) Croissance publiée Croissance organique(a)
Mobilier Urbain 1 180,9 1 107,7 +6,6% +5,5%
Transport 1 177,7 1 044,3 +12,8% +3,6%
Affichage 409,5 359,0 +14,1% -3,1%
Total 2 768,1 2 511,0 +10,2% +3,5%

 (a) A périmètre et taux de change constants

Merci de noter que les commentaires ci-après, relatifs aux zones géographiques, concernent l’évolution du chiffre d’affaires organique.

MOBILIER URBAIN

Le chiffre d’affaires ajusté du troisième trimestre est en croissance de +7,0 % à 390,4 millions d’euros (+5,2 % en organique). L’Europe (incluant la France et le Royaume-Uni) est en hausse avec une forte performance du Royaume-Uni. L’Asie‑Pacifique et le Reste du Monde sont en augmentation avec une croissance à deux chiffres, tandis que l’Amérique du Nord affiche une bonne performance.
Le chiffre d’affaires publicitaire organique ajusté du troisième trimestre, hors ventes, locations et contrats d’entretien de mobilier urbain croît de +3,6 % par rapport au troisième trimestre 2018.

TRANSPORT

Le chiffre d’affaires ajusté du troisième trimestre est en hausse de +4,1 % à 400,7 millions d’euros (‑4,2 % en organique). L’Europe (incluant la France et le Royaume-Uni) est impactée par le non‑renouvellement du contrat national déficitaire des aéroports espagnols AENA, alors que la France affiche une croissance à deux chiffres et que le Royaume-Uni enregistre une bonne performance. L’Asie-Pacifique est en baisse, impactée par une nouvelle détérioration de nos activités métros en Chine, notamment à Hong Kong, partiellement compensée par une bonne performance de nos activités aéroports en Chine. L’Amérique du Nord connait une hausse à un chiffre, et le Reste du Monde une hausse à deux chiffres.

AFFICHAGE

Le chiffre d’affaires ajusté du troisième trimestre croît de +14,5 % à 134,8 millions d’euros (-1,6 % en organique). L’Europe (incluant la France et le Royaume-Uni) est en augmentation, bénéficiant d’une bonne performance commerciale dans le Reste de l’Europe et de la rationalisation et de la digitalisation de notre patrimoine de grands formats au Royaume-Uni. Le Reste du Monde est en baisse. L’Amérique du Nord est en hausse à deux chiffres.

A l’occasion de la publication du chiffre d’affaires du troisième trimestre 2019, Jean-François Decaux, Président du Directoire et Co-Directeur Général de JCDecaux, a déclaré :

« Notre croissance de chiffre d’affaires organique pour le troisième trimestre 2019 de +0,1 %, qui est en ligne avec notre prévision de juillet dernier, reflète un trimestre difficile en Chine, compensé par de bonnes performances au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et dans le Reste du Monde tandis que la France et le Reste de l’Europe demeurent résilients.

La croissance de chiffre d’affaires organique du Mobilier Urbain de +5,2 %, est principalement liée à une augmentation de notre chiffre d’affaires digital de +24,5 % due à la digitalisation en cours de nos actifs premium dans plus en plus de villes dans le monde. La baisse de chiffre d’affaires organique du Transport de -4,2 %, qui prend en compte le non-renouvellement du contrat des aéroports espagnols, s’explique principalement par les conditions de marché difficiles à Hong Kong, ainsi que par nos activités dans les métros chinois, tandis que nos activités dans les aéroports chinois continuent de croître, avec un chiffre d’affaires digital Groupe en Transport en hausse de +31,0 %. La baisse de chiffre d’affaires organique de -1,6 % de notre activité Affichage reflète des conditions de marché atones dans certains pays encore peu consolidés, tandis que le chiffre d’affaires digital Groupe en Affichage, en hausse de +141,1 %, bénéficie de l’intégration d’APN Outdoor ainsi que de la rationalisation et de la digitalisation de notre patrimoine de grands formats traditionnels au Royaume-Uni.

En ce qui concerne le quatrième trimestre 2019, il n’y a pas de réel changement de tendance commerciale comparé au troisième trimestre 2019, à l’exception de Hong Kong en Chine, où nous observons une nouvelle détérioration de nos activités, et en Australie, où le marché total des médias est négativement impacté par le ralentissement majeur de l’économie. En conséquence, et en gardant à l’esprit le solide comparable du quatrième trimestre 2018, nous nous attendons à une croissance de notre chiffre d’affaires organique ajusté négative autour de -2 %, soit une performance organique annuelle au-dessus de +1,5 %.

Dans un paysage des media de plus en plus fragmenté, la communication extérieure renforce son attractivité. Avec notre exposition grandissante aux pays à plus forte croissance, le déploiement de notre portefeuille digital allié à une nouvelle plateforme de vente à l’audience alimentée en données qualitatives, notre faculté à remporter de nouveaux contrats et la qualité de nos équipes dans le monde, nous sommes convaincus que nous sommes bien positionnés pour continuer à surperformer le marché publicitaire mondial et renforcer notre position de numéro un du marché de la communication extérieure grâce à des gains profitables de parts de marchés. La solidité de notre bilan est un avantage clé qui nous permettra de continuer à saisir les opportunités de croissance externe qui se présenteront et à investir significativement en digital. »

DONNÉES AJUSTÉES

La norme IFRS 11, applicable depuis le 1er janvier 2014, conduit à retenir la méthode de la mise en équivalence des sociétés sous contrôle conjoint.
Toutefois, afin de refléter la réalité opérationnelle du Groupe, les données opérationnelles des sociétés sous contrôle conjoint vont continuer d’être intégrées proportionnellement dans le reporting de gestion opérationnelle du Groupe, sur lequel s’appuient les dirigeants pour suivre l’activité, allouer les ressources et mesurer la performance.
En conséquence, conformément à IFRS 8, l’information sectorielle intégrée aux états financiers est en ligne avec cette information interne, et la communication financière externe du Groupe s’appuie donc sur cette information financière opérationnelle. L’information financière et les commentaires sont donc basés sur des données « ajustées », comparables aux données historiques antérieures à 2014, qui sont systématiquement réconciliées avec les états financiers IFRS.
Au troisième trimestre 2019, l’impact de la norme IFRS 11 sur le chiffre d’affaires ajusté est de -93,7 millions d’euros (-108,0 millions d’euros au troisième trimestre 2018), ramenant le chiffre d’affaires IFRS à 832,1 millions d’euros (759,7 millions d’euros au troisième trimestre 2018).
Pour les 9 premiers mois de l’année 2019, l’impact de la norme IFRS 11 sur le chiffre d’affaires ajusté est de -284,6 millions d’euros (-303,5 millions d’euros pour les 9 premiers mois de 2018), ramenant le chiffre d’affaires IFRS à 2 483,5 millions d’euros (2 207,5 millions d’euros pour les 9 premiers mois de l’année 2018).

DÉFINITION DE LA CROISSANCE ORGANIQUE

La croissance organique du Groupe correspond à la croissance du chiffre d’affaires ajusté hors effet de change et variation de périmètre. L’exercice de référence est inchangé par rapport aux données publiées, et la croissance organique est calculée en appliquant les taux de change moyens de l’exercice précédent au chiffre d’affaires de l’exercice en cours et en prenant en compte les variations de périmètre prorata temporis, mais en incluant les variations de chiffre d’affaires liés aux gains de nouveaux contrats et aux pertes de contrats précédemment en portefeuille.

m€   T1 T2 T3 9 mois
           
CA ajusté 2018 (a) 742,5 900,8 867,7 2 511,0
           
CA IFRS 2019 (b) 753,2 898,2 832,1 2 483,5
Impacts IFRS 11 (c) 86,8 104,1 93,7 284,6
CA ajusté 2019 (d) = (b) + (c) 840,0 1 002,3 925,8 2 768,1
Impacts de change (e) (13,1) (9,4) (10,9) (33,4)
CA ajusté 2019 aux taux de change 2018 (f) = (d) + (e) 826,9 992,9 914,9 2 734,7
Variation de périmètre (g) (44,4) (46,3) (46,2) (136,9)
CA organique ajusté 2019 (h) = (f) + (g) 782,5 946,6 868,7 2 597,8
           
Croissance organique (i) = (h) / (a) +5,4% +5,1% +0,1% +3,5%


m€ Impact des taux de change au 30 septembre 2019
   
USD (12,5)
HKD (9,7)
UAE (3,3)
RMB (2,8)
Autres (5,1)
   
Total (33,4)


Taux de change moyen 9 mois 2019 9 mois 2018
     
USD 0,8900 0,8374
HKD 0,1135 0,1068
UAE 0,2422 0,2279
RMB 0,1296 0,1286

Déclarations de nature prévisionnelle
Ce communiqué peut contenir certaines déclarations de nature prévisionnelle. Ces déclarations ne sont pas des garanties quant à la performance future de la Société. Bien que la Société estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables à la date de publication du présent communiqué, elles sont par nature soumises à des risques et incertitudes, pouvant donner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués ou induits dans ces déclarations.
Ces risques et incertitudes incluent notamment les risques décrits dans le document de référence déposé par la Société auprès de l’Autorité des Marchés Financiers.
Les investisseurs et les détenteurs de valeurs mobilières de la Société peuvent obtenir copie de ce document de référence auprès de l’Autorité des Marchés Financiers sur le site web www.amf‑france.org ou directement auprès de la Société sur le site www.jcdecaux.com.
La Société n’a pas l’obligation et ne prend pas l’engagement de mettre à jour ou de réviser les déclarations de nature prévisionnelle.

SITUATION FINANCIERE

L’évolution du chiffre d’affaires est l’élément majeur qui a impacté la marge opérationnelle, le cash-flow disponible ou la dette nette du Groupe au cours du 3ème trimestre 2019.

Pièce jointe