La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 028,65
    -339,82 (-0,96 %)
     
  • Nasdaq

    14 340,25
    -166,64 (-1,15 %)
     
  • Nikkei 225

    27 467,23
    -790,02 (-2,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,1348
    +0,0018 (+0,16 %)
     
  • HANG SENG

    24 127,85
    +15,07 (+0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    36 791,74
    -752,02 (-2,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    992,24
    -2,50 (-0,25 %)
     
  • S&P 500

    4 532,76
    -44,35 (-0,97 %)
     

"J'avais peur qu'on me massacre" : les confidences de Nadine Trintignant sur son avortement

·1 min de lecture

C'est un combat qu'elle a mené pendant des années. Le 5 avril 1971, Nadine Trintignant faisait partie des signataires du manifeste des 343, du nombre de femmes révélant ainsi avoir avorté à une époque où l'IVG était illégale. Dans sa jeunesse, elle a avorté clandestinement à quatre reprises, "parce qu'on avait pas en rond, pas de quoi nourrir un enfant", se souvient la réalisatrice dans les colonnes du magazine Elle. A l'époque, les femmes vivaient dans la "peur bleue (...) chaque mois d'être enceinte". Auprès de nos confrères, Nadine Trintignant explique avoir été aidée par une autre figure militante du droit des femmes. "J'avais emprunté l'argent de l'avortement à Françoise Sagan avec qui j'étais amie", confie Nadine Trintignant.

"J'habitais rue du Bac ; elle, rue de l'Université, on rentrait ensemble de chez Castel à 5 heures du matin, raconte la réalisatrice. À 16 ans, un samedi après-midi à Paris, j'avais accompagné une copine de l'usine de pédicules où je travaillais, qui devait se faire avorter. Cela était atroce, sordide, je ne voulais pas vivre cela, j'avais peur qu'on me massacre et de ne plus pouvoir avoir d'enfants." Pour ne pas vivre la même chose, Nadine Trintignant s'est envolée en Suisse pour avorter. "Avec l'argent de Françoise, je suis partie chez un médecin à Genève", se souvient-elle auprès de l'hebdomadaire. Elle continue : "Des années plus tard, on joue au poker à Saint-Tropez, Jean-Louis était un grand joueur, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Johnny Hallyday : une mèche de ses cheveux datant de 1971 vendue aux enchères à un prix exorbitant
Monica Bellucci et Vincent Cassel : combien ont-ils eu d'enfants?
Elsa Zylberstein : ce seul homme (très connu) avec qui elle a vécu
Lââm en deuil : la chanteuse rend hommage à son défunt mari pour son anniversaire
William Hurt : est-il resté en bons termes avec Sandrine Bonnaire après leur rupture ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles