La bourse est fermée

Des Japonaises interdites de porter des lunettes au travail pour éviter d'avoir l'air 'froides' et 'pas féminines'

Business Insider

Dans divers lieux de travail au Japon, des femmes ont été interdites de porter des lunettes, aussi bien à l'accueil de grands magasins que dans des salons de beauté ou dans l'hôtellerie.

Apparemment, les lunettes ne sont pas considérées comme de simples prescriptions médicales. Si le fait que des gens se fassent taquiner parce qu'ils portent des lunettes n'a rien de nouveau, les interdire complètement au travail relève d'un tout autre problème, bien plus grave. Mme A., une Japonaise d'une vingtaine d'années qui a choisi de garder l'anonymat, est réceptionniste dans un grand magasin, où elle raconte qu'on lui interdit de porter des lunettes pendant qu'elle travaille.

Ses principales responsabilités consistent à assurer le service client et à prêter des poussettes et des fauteuils roulants. Elle a rapporté que son supérieur lui avait dit que "les lunettes sont interdites". "Il a dit ça comme si c'était évident", explique-elle. "Je me suis dit à l'époque qu'on n'avait pas le droit de porter des lunettes parce qu'on devait avoir l'air féminines, et que ça ne le ferait pas d'en porter. Maintenant que j'y pense, c'est peut-être parce qu'il voulait que nous nous ressemblions tous, comme si on faisait partie d'une sorte d'équipe de gymnastique en uniforme", a-t-elle dit.

La vision de Mme A. est inférieure à 0,01. Elle travaille cinq jours par semaine pendant environ huit heures par jour. Si l'on tient compte de ses déplacements, elle doit porter des lentilles de contact pendant plus de 12 heures par jour. Ses yeux étaient tellement irrités par la sécheresse et la fatigue qu'elle fermait parfois les yeux pendant toute la…

>> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER

Ce contenu peut également vous intéresser :