Marchés français ouverture 6 h 57 min
  • Dow Jones

    34 022,04
    -461,68 (-1,34 %)
     
  • Nasdaq

    15 254,05
    -283,64 (-1,83 %)
     
  • Nikkei 225

    27 828,63
    -106,99 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,1322
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 658,92
    +183,66 (+0,78 %)
     
  • BTC-EUR

    50 324,28
    -899,79 (-1,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 450,52
    -18,56 (-1,26 %)
     
  • S&P 500

    4 513,04
    -53,96 (-1,18 %)
     

Japon: Toyota attaqué par son fournisseur d'acier

·1 min de lecture

Toyota va-t-il continuer à fabriquer ses voitures électriques ? Un fournisseur d’acier japonais, Steel Corp, porte plainte contre le constructeur automobile et exige l’arrêt des chaînes de fabrication. Toyota est accusé d’acheter de l’acier chinois contrefait. Copié de la technologie du fournisseur japonais. Une scène peu commune dans un univers industriel japonais traditionnellement très soudé.

À droite le plaignant : Steel Corp, géant de l’acier japonais. Il porte plainte contre son homologue chinois, à gauche : Baosteel, qu’il accuse de copier sa technologie d’acier. Une technologie breveté qui sert à fabriquer des moteurs de voitures électriques.

Et qui fabrique des voitures électriques ? Et qui se fournit chez les deux sidérurgistes ? Toyota, qui se retrouve au milieu et fait lui aussi l’objet d’une plainte de Steel Corp. Son fournisseur historique demande 176 milliards de dollars aux deux entreprises. Et l’arrêt des chaînes de production des Toyotas électriques.

Agacement des sidérurgistes japonais

Le constructeur japonais apprend avec « beaucoup de regret » cette assignation en justice. Lui affirme avoir eu la promesse de son fournisseur chinois qu'aucun brevet n'a été violé et brandit haut la main un écrit qui en témoigne.

La scène est peu habituelle au Japon, mais elle illustre l'agacement des sidérurgistes de l'archipel nippon, où le prix de l'acier est poussé vers le bas, pendant que le coût des matières premières s'envole.

À lire aussi : Le marché automobile européen s'effondre en septembre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles