La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 965,88
    -57,92 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 136,91
    -48,06 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    34 725,47
    +564,69 (+1,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1152
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 792,30
    -2,70 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    34 214,79
    +896,33 (+2,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    863,83
    +21,37 (+2,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,29
    +0,68 (+0,79 %)
     
  • DAX

    15 318,95
    -205,32 (-1,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 466,07
    -88,24 (-1,17 %)
     
  • Nasdaq

    13 770,57
    +417,79 (+3,13 %)
     
  • S&P 500

    4 431,85
    +105,34 (+2,43 %)
     
  • Nikkei 225

    26 717,34
    +547,04 (+2,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 550,08
    -256,92 (-1,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,3401
    +0,0019 (+0,14 %)
     

Le Japon a inventé un écran léchable

·2 min de lecture

Des émissions comme Top Chef ou Le Meilleur Pâtisser seraient bien plus intéressants pour les téléspectateurs s’il était possible de goûter les plats des candidats. C’est ce que propose Homei Miyashita, un professeur de l’université Meiji au Japon. Il a conçu un appareil baptisé TTTV ou Taste the TV (goûtez la TV), un affichage léchable qui reconstitue le goût des aliments présentés à l’écran.

En réalité ce n’est pas l’écran lui-même qui est léchable, mais un film plastique qui est déroulé dessus. L’appareil est constitué de dix réservoirs contenant différents arômes. Ceux-ci sont combinés pour recréer le goût recherché et envoyés sous forme de spray sur le film plastique en dessous, à la manière d’une imprimante jet d’encre. Des rouleaux déplacent le film sur l’écran pour que l’utilisateur puisse le lécher. Il est également possible de placer une coupelle sous le spray si l’idée de lécher l’écran vous rebute.

Le TTTV fonctionne en pulvérisant un mélange de produits sur un film plastique pour recréer les goûts des aliments. (Activez la traduction automatique des sous-titres.) © Université de Meiji

Goûter un menu avant de commander

Pour créer le système, le chercheur a mixé différents aliments qu’il a ensuite analysés avec un capteur de goût électronique. Il a ainsi déterminé leurs compositions afin de les reconstituer avec les dix réservoirs d’arômes. Homei Miyashita estime qu’il serait possible de produire une version commerciale du TTTV pour 100.000 yens (770 euros). Ce n’est pas sa première invention dans ce domaine, puisqu’il avait déjà créé une sucette électronique capable de synthétiser différents goûts.

Un tel appareil pourrait être utilisé pour goûter les menus avant de commander, différents jeux ou partager le goût de la nourriture lors d’un appel vidéo. L’appareil permet également d’aromatiser des biscuits ou du pain grillé et pourrait être utilisé comme un outil éducatif, par exemple pour apprendre à devenir sommelier.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles