La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,73
    -336,14 (-4,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,04 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1322
    +0,0110 (+0,99 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    47 930,52
    -263,43 (-0,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,82 (-6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,15
    -10,24 (-13,06 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    -660,94 (-4,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    -266,34 (-3,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,57 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,66 (-2,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,64 (-2,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3342
    +0,0022 (+0,16 %)
     

La Japan National Tourism Organization (JNTO) propose d’explorer un aspect unique de l’hébergement au Japon : les temples et les châteaux

·4 min de lecture

TOKYO, November 16, 2021--(BUSINESS WIRE)--Les visiteurs étrangers se voient généralement proposer au Japon deux types d’hébergement : les hôtels de style occidental ou les auberges japonaises traditionnelles. Ces dernières années, de nouvelles options sont apparues, notamment la possibilité de passer une nuit dans un temple ou un château historique.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20211115006398/fr/

Hirado Castle, Nagasaki Prefecture ©Hirado City (Photo: Business Wire)

De nombreux voyageurs étrangers ont sur leur liste de choses à faire pendant leur séjour au Japon la visite d’un temple ou d’un château pendant la journée, mais rares sont ceux qui envisageraient d’y séjourner. Ce n’est pas surprenant, car seulement 300 des quelque 77 000 temples du Japon, et un nombre encore moindre de châteaux, proposent un hébergement.

En 2020, la Japan Tourism Agency a lancé une nouvelle initiative pour promouvoir les voyages d’immersion au Japon, avec notamment des séjours dans des temples et des châteaux, le but étant de tirer parti des attractions locales et régionales et d’encourager le tourisme durable.

Les nuitées passées dans un tel environnement enrichissent l’expérience de voyage, et offrent aux voyageurs davantage d’opportunités de se connecter avec l’histoire, la culture et les habitants de la région. Et comme ces temples et châteaux offrent ces expériences uniques dans des endroits souvent peu visités par les touristes, cela permet d’attirer les visiteurs dans ces régions et d’aider à revitaliser les économies locales.

Séjours en temple

Selon TripAdvisor, le temple Okunoin sur le mont Koya dans la préfecture de Wakayama se classe régulièrement dans le top 10 des destinations les plus populaires. Il y a plus de 100 temples sacrés sur le mont Koya, et environ 50 d’entre eux, dont celui d’Okunoin, proposent un hébergement, ce qui permet aux visiteurs de découvrir la vie quotidienne du temple, d'apprécier des repas végétariens connus sous le nom de Shojin Ryori et de participer à des moments de prière et de méditation. Shojin Ryori est le nom d’un assortiment de plats végétariens bouddhiques introduits au Japon avec la propagation du bouddhisme zen. Le site web de la JNTO contient des informations sur les temples d’autres régions proposant des hébergements et des expériences de pèlerinage.

Séjours en château

Château de Hirado (ville de Hirado, préfecture de Nagasaki)

Ce site historique a été le tout premier du Japon à offrir des séjours en château. En réponse à une offre de nuitée gratuite pour un groupe d’invités en 2017, il a reçu environ 7 000 candidatures, majoritairement en provenance de l’Europe. Ce résultat extrêmement positif a permis de révéler le potentiel commercial de l’hébergement en château.

Le château a officiellement commencé à offrir des nuitées au début de cette année. Un unique groupe d’invités peut y séjourner pendant la nuit, ce qui leur permet d’avoir le château pour eux seuls tout en respectant les règles de distanciation sociale. La nuitée luxueuse avec deux repas (y compris un dîner fusion franco-japonais à base de fruits de mer frais locaux) coûte environ 70 000 JPY (620 USD) par personne.

Depuis la lointaine époque Nara, Hirado est la porte d’entrée entre le Japon et le monde. Aujourd’hui, la ville continue de proposer aux voyageurs un aperçu de son histoire et des merveilles inédites.

Château d’Ozu (ville d’Ozu, préfecture d’Ehime)

Connue sous le nom de « Petit Kyoto dans la région d’Iyo », la ville d’Ozu regorge de beautés naturelles et historiques. Son château a commencé à proposer des nuitées l’an dernier sous la direction d’une société hôtelière. Pour qu’ils puissent connaître l’expérience complète d’un seigneur du château, les clients sont accueillis à l’aéroport par le personnel de l’hôtel, conduits au château dans une voiture de luxe et accueillis à la porte par une troupe de samouraïs. Les invités peuvent même se déguiser en enfilant des armures de samouraï ou des kimonos pour jouer le rôle d’habitants du château.

Un séjour au château d’Ozu comblera les clients de nostalgie et d’enchantement.

Rénover ces propriétés historiques dans les zones régionales pour les visiteurs étrangers n’est pas tâche aisée. En collaboration avec le secteur hôtelier et les communautés locales, le gouvernement japonais vise à rendre ces hébergements plus accessibles, notamment en fournissant un accès libre aux installations et un support client multilingue. Les clients vivront une expérience historique inoubliable durant un séjour exempt de stress qui leur offrira tout le confort moderne.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20211115006398/fr/

Contacts

Mayuko Harada et Taro Kakuage
Équipe de Weber Shandwick pour la JNTO
media_inquiry@jnto.go.jp

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles