La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 958,55
    -21,77 (-0,06 %)
     
  • Nasdaq

    12 985,86
    +47,74 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,0114
    -0,0066 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    23 187,91
    -116,29 (-0,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    559,43
    +1,70 (+0,31 %)
     
  • S&P 500

    4 284,23
    +10,19 (+0,24 %)
     

James Webb : 13 questions pour comprendre la mission du télescope spatial

Nasa James Webb Photos
Nasa James Webb Photos

Le télescope spatial James Webb (JWST) est en place à 1,5 million de kilomètres de la Terre. À la mi-juillet 2022, les toutes premières photos officielles de l’observatoire ont été diffusées. Le résultat est fabuleux. La succession de Hubble est assurée.

James Webb a enfin montré de quoi il était capable. Le télescope spatial, qui est situé désormais à 1,5 million de kilomètres de la Terre, a obtenu une première photo historique du fond de l’Univers, diffusée le 11 juillet 2022. L’évènement était à ce point historique que même Joe Biden, le président des États-Unis, a pris part aux festivités. Même en France, Emmanuel Macron y est allé de son tweet.

Puis le 12 juillet, l’observatoire a ravi encore plus les astronomes, le public et les journalistes avec des clichés montrant les vestiges d’une étoile mourante, un ballet cosmique entre quatre galaxies, les secrets d’une exoplanète géante et ce qui s’apparente à des falaises cosmiques — là où les étoiles naissent, dans de vastes nébuleuses. Ces clichés de James Webb sont vertigineux.

Les capacités du télescope, développé par l’Agence spatiale américaine avec l’aide de ses homologues européenne et canadienne, sont colossales. Il suffit de faire une simple comparaison entre James Webb et Hubble. Ou de voir à quel point la zone photographiée par l’observatoire n’est qu’une fraction infime de tout l’Univers.

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles