La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 091,31
    +315,88 (+1,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0428
    -0,0056 (-0,53 %)
     
  • Gold future

    1 808,40
    +1,10 (+0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    18 537,00
    +181,34 (+0,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    416,26
    -3,88 (-0,92 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,35
    +2,59 (+2,45 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 119,07
    +90,34 (+0,82 %)
     
  • S&P 500

    3 824,01
    +38,63 (+1,02 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2096
    -0,0079 (-0,65 %)
     

James Webb a été percuté par une poussière spatiale, et ça se reproduira encore et encore

L’un des segments du miroir de James Webb a reçu l’impact d’un micrométéoroïde. La mission de l’observatoire de la Nasa n’est pas en danger. Mais il faut s’attendre à ce que de tels impacts se reproduisent.

Un impact s’est produit sur le grand miroir du télescope spatial James Webb (JWST), à 1,5 million de kilomètres de notre planète. Un micrométéoroïde (une petite particule de matière évoluant dans l’espace) est venu heurter l’un des segments du miroir primaire, a annoncé la Nasa le 8 juin 2022. « Pas d’inquiétude : Webb continue à fonctionner à un niveau qui dépasse toutes les exigences de la mission », a également tenu à rassurer l’agence spatiale.

Le choc de cet objet de la taille d’une poussière est survenu entre le 23 et le 25 mai. La Nasa a alors mené de premières analyses pour vérifier si l’impact avait eu des conséquences sur son observatoire. Pour l’instant, elle a repéré « un effet marginalement détectable dans les données » du JWST, qui n’est pas préjudiciable pour la mission. Des examens plus approfondis sont toujours en cours.

De tels impacts sur James Webb se reproduiront

Ce genre d’impact n’est pas si surprenant. Ce n’est d’ailleurs pas le premier que James Webb connait dans l’espace : quatre impacts (plus modestes que le dernier) s’étaient déjà produits depuis le lancement en décembre 2021.

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles