Marchés français ouverture 8 h 32 min
  • Dow Jones

    31 391,52
    -143,99 (-0,46 %)
     
  • Nasdaq

    13 358,79
    -230,04 (-1,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 408,17
    -255,33 (-0,86 %)
     
  • EUR/USD

    1,2090
    +0,0031 (+0,25 %)
     
  • HANG SENG

    29 095,86
    -356,71 (-1,21 %)
     
  • BTC-EUR

    39 891,34
    -875,12 (-2,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    957,46
    -29,19 (-2,96 %)
     
  • S&P 500

    3 870,29
    -31,53 (-0,81 %)
     

J'ai testé l'application Clubhouse pour comprendre pourquoi tout le monde en parle

·2 min de lecture

Je me souviens du moment exact où je me suis "mis" sur Twitter. C'était au printemps 2008, j'étais en voiture avec Michael Arrington, le blogueur souvent dyspeptique et fondateur de TechCrunch, lorsqu'il m'a dit qu'à chaque fois qu'il publiait un article sur son site, il mettait ensuite le lien sur Twitter qui pouvait être vu par ses quelque 20 000 abonnés. C'était un instant "eurêka". Jusque là, j'avais considéré Twitter comme un gadget sans recettes publicitaires, utilisé par un groupe d'initiés de la Silicon Valley ayant des conversations courtes sur pas grand chose au final.

J'ai immédiatement compris qu'il s'agissait d'un outil de diffusion au potentiel énorme, et c'est ce que c'est devenu. J'ai même utilisé Twitter avec beaucoup d'efficacité quelques années plus tard pour commercialiser un livre. Au fur et à mesure que le réseau est devenu de plus en plus gros et bruyant, et en particulier parce qu'un certain politicien nuisible polluait les environs, j'ai essayé sans enthousiasme de limiter mon temps passé sur Twitter.

À lire aussi — 8 choses à savoir sur Clubhouse, l'appli valorisée à 1Md$ dont tout le monde parle

Tout cela m'est venu à l'esprit lorsque, comme tant d'autres personnes que je connais, j'ai craqué et me suis inscrit sur Clubhouse, le gadget sans recettes publicitaires utilisé par un groupe d'initiés de la Silicon Valley et de célébrités ayant des conversations audio apparemment interminables sur tout et n'importe quoi.

Les entreprises qui s'adressent à des personnes férues de technologie, coincées chez elles pendant une pandémie, semblent pouvoir se développer très rapidement. Clubhouse n'existe que depuis mars. L'application compte déjà deux millions d'utilisateurs, soit un nombre similaire à celui de Twitter après deux ans d'existence. Elle compte moins de 10 employés, a collecté plus de 100 millions de dollars et vaudrait, dit-on, un milliard de dollars.

Plus précisément, il ne m'a fallu que quelques minutes après avoir rejoint Clubhouse il y (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ces 8 concurrents de TikTok veulent détrôner l'appli la plus téléchargée au monde
Après Amazon, Jeff Bezos espère coloniser le système solaire avec sa société Blue Origin
Mark Zuckerberg fait une apparition surprise sur Clubhouse pour parler du futur
Le casque de réalité virtuelle d'Apple coûterait 3 000$ et serait équipé de 12 caméras
L'OMS appelle à accélérer la vaccination en Europe face aux variants