La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    29 368,88
    +593,16 (+2,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

"J'ai eu des moments difficiles" : quand la carrière d'Olivier Minne battait de l'aile

·1 min de lecture

Fort Boyard, Tout le monde à son mot à dire... Olivier Minne est un visage familier pour les téléspectateurs de France Télévisions, et ce depuis de nombreuses années. Mais pour l'animateur, tout n'a pas toujours été rose, avec notamment un passage à vide au début des années 2000. A l'époque, il avait alors décidé de partir s'exiler aux Etats-Unis, à Los Angeles, avant de revenir en force sur le petit écran français quelques années plus tard. Invité dimanche d'Il n'y a pas qu'une vie dans la vie, il est revenu sur ces moments de doute. 

>>Retrouvez les émissions d'Isabelle Morizet tous les week-ends de 15h à 16h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

"La télévision a été gentille avec moi, cruelle parfois, et quelques rares fois très violente", analyse aujourd'hui l'animateur. Aussi, assure-t-il, "je me suis toujours méfié de la lumière (...) Il y a eu des moments où on me l'a retirée et fort heureusement, parce que j'avais toujours gardé à l'esprit qu'elle pouvait amener du malheur, je n'ai pas sombré".

"Je ne gagnais plus d'argent"

Pendant cette période, détaille-t-il, "j'ai eu des moments difficiles. Je ne gagnais plus d'argent, ne pouvais plus payer mon loyer et ma bouffe, je voyais des gens autour de moi que je pensais être des amis et qui me tournaient le dos". Pour lui, le problème n'étais pas tellement de ne pas être à l'antenne, mais "de ne plus avoir de rémunération".

Pendant ce passage à vide, il décide donc de faire ses valises et de quitter la Fra...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles