La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    41 408,88
    -173,70 (-0,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Jaguar F-Pace P400e : la première Jaguar hybride à l’essai

·2 min de lecture

ESSAI – Trois ans après sa marque sœur Land Rover, Jaguar passe à enfin l’hybride ! Le F-Pace profite de l’agréable mécanique du Range Rover. Presque sportif, ce SUV oublie malheureusement en ville les bonnes manières britanniques, la faute à une suspension perfectible.

En 2018, Jaguar lançait le , son premier modèle électrique. Le fauve de Coventry aurait-il brûlé les étapes ? Possible : car ce n'est que trois ans plus tard qu'arrive le premier modèle hybride du constructeur britannique, sous la forme de ce F-Pace P400e. Voilà enfin pour la marque le moyen de proposer un modèle qui échappe au fort malus écologique qui touche la quasi-totalité de la gamme essence et diesel. Cette motorisation hybride arrive en même temps qu’un restylage, portant principalement sur les boucliers et la signature lumineuse de ce SUV.

Comme son nom l'indique, ce SUV long de 4,74 m, d'un gabarit proche d'un Audi Q5, reprend une mécanique déjà connue sur le Range Rover (lire notre essai du ). La partie électrique, fournie par l'équipementier allemand ZF, est ici légèrement plus importante : la batterie passe de 13,1 kWh à 17,1 kWh, ce qui permet au moteur électrique, placé dans la boîte automatique à la place du convertisseur de couple, de voir sa puissance grimper de 114 ch à 143 ch, la puissance combinée avec le quatre-cylindres essence de 300 ch, stagne quant à elle à 404 ch. Cette capacité augmentée nous a permis de parcourir 38 km en mode tout électrique. Notons également que ce SUV est un des rares modèles du marché à disposer d’un port de charge rapide CCS Combo : nous avons pu récupérer 90 % de niveau de batterie en 30 minutes, soit un peu mieux que ce qu’annonce le constructeur. La puissance maximale mesurée a été de 29 kW.

Un boudoir anglais à l'intérieur du nouveau Jaguar F-Pace

Le Jaguar F-Pace P400e a donc les capacités nécessaires pour effectuer les trajets du quotidien en mode électrique, sans arrière-pensée. Il fait même sur ce point un tout petit peu mieux que la plupart des concurrents directs. Mais il faut se rappeler que la plupart des clients choisissent ce genre de SUV avant tout pour leur fiscalité avantageuse et leur côté statutaire. Sur ce dernier point, le F-Pace a tout bon : son style classique n’a pas pris une ride, et la plan[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Thierry Bolloré, l'ex-DG de Renault, veut totalement électrifier Jaguar et Land RoverJaguar F-Pace : la grosse têteVolvo XC60 T8 : le prix de l'excellenceRange Rover P400e hybride rechargeable : le seul SUV hybride capable de toutMercedes-Benz GLC 350 e : un coup d'avance pour l'hybride