La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 333,52
    +209,24 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,1410
    -0,0005 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    24 218,03
    -165,29 (-0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    36 649,43
    -1 325,18 (-3,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 001,89
    -23,84 (-2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

Jadot : "L’écologie, ce n’est pas une douche froide dans le noir tous les mois"

·2 min de lecture

En conclusion du sommet de l'Economie, le candidat des écologistes à la présidentielle a livré sa vision économique et détaillé plusieurs mesures fortes en direction des femmes. Pour faire oublier l'affaire Hulot ?

L’image était symbolique, : Yannick Jadot face à trois femmes cheffes d’entreprises, en conclusion du de Challenges. L’occasion pour le candidat d’EELV à la présidentielle de rappeler son engagement en faveur des femmes. Pour lutter contre les discriminations sexuelles et en finir avec les inégalités salariales, le député européen propose d’imposer le "modèle islandais" dans toutes les entreprises. A ces dernières de justifier les écarts de salaire entre une femme et un homme, à poste égal et compétence égale, quand aujourd’hui encore, ce combat échoit aux salariés. Autre mesure phare : la mise en place lors des élections législatives de la parité "en sortie d’élection", ou parité "réelle", pour aboutir à 50% de femmes à l’Assemblée nationale (38,7% aujourd’hui).

Cette rencontre était également le moyen d’étrenner son programme économique, , parfois à l’encontre des oukases de sa famille politique. Un exercice auquel le député européen s’est prêté avec humour. "L’écologie que je porte, ce n’est pas une douche froide dans le noir tous les mois", a-t-il insisté en réponse à une question d’Estelle Brachlianoff, directrice générale adjointe en charge des opérations de Veolia. L’écologiste s’est efforcé de porter un discours positif, ouvert, à mille lieues des "débats" qui agitent selon lui la campagne présidentielle. "On nous explique qu’on est en guerre civile, mais moi quand je vais sur le terrain, quand je visite des centres de recherche, je vois des gens qui font des choses formidables", a-t-il assuré, dans une allusion directe .

Ecologie des solutions

Face à celui , le rôle des écologistes doit être de "régler des problèmes, pas de trouver des bouc-émissaires", a-t-il détaillé. Pour aboutir à son "écologie des solutions", Yannick Jadot aura pourtant encore fort à faire. Car les Français doutent toujours des ses compétences économiques. Dans le baromètre Harris Interactive que s’apprête à publier Challenges, le 9 décembre prochain, seuls 18% des Français estimen[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles