Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 346,15
    +35,38 (+0,48 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 418,51
    +36,04 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    36 245,50
    +294,61 (+0,82 %)
     
  • EUR/USD

    1,0885
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    2 091,70
    +34,50 (+1,68 %)
     
  • Bitcoin EUR

    35 636,43
    +328,34 (+0,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    802,76
    +11,20 (+1,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    74,38
    -1,58 (-2,08 %)
     
  • DAX

    16 397,52
    +182,09 (+1,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 529,35
    +75,60 (+1,01 %)
     
  • Nasdaq

    14 305,03
    +78,81 (+0,55 %)
     
  • S&P 500

    4 594,63
    +26,83 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    33 431,51
    -55,38 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    16 830,30
    -212,58 (-1,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,2714
    +0,0086 (+0,68 %)
     

"J'étais un peu en surpoids quand j'étais petit" : Kev Adams dévoile son surnom cruel lors de ses années à l’école

Alors que TF1 diffusera ce vendredi 3 novembre son spectacle "Kev Adams, miroir", l'humoriste s'est confié sur la naissance de ce projet très personnel et est notamment revenu sur le harcèlement qu'il a subi lors de ses jeunes années à l'école.

Lionel Guericolas/MPP/Starface

Les fans de Kev Adams ont rendez-vous sur TF1 ce vendredi 3 novembre. À partir de 21h10, la Une diffusera le spectacle "Kev Adams : Miroir", capté depuis le Zénith de Nantes Métropole. Juste après, le documentaire "Kev Adams, de l'autre côté du miroir" dans lequel il se raconte, s’interroge sur sa vie, son incroyable parcours, sera proposés aux téléspectateurs.

À lire également

"Je n’ai pas envie de réfléchir à mes relations amoureuses" : Kev Adams se livre sur la complexité de sa vie sentimentale

Si ce spectacle a une signification particulière pour l'humoriste, c'est qu'il est l'un de ses plus personnels. Il y aborde sa vie d’artiste, mais revient aussi sur ses jeunes années remplies de doutes, sur l’homme de 30 ans qu'il est et qui se pose plein de questions, le vieillard qu’il peut être parfois, la star aimée autant que détestée, le fils ou encore le frère... Kev Adams y aborde également son rapport délicat avec son apparence physique. Dans un entretien accordé à Ciné Télé Revue, le comédien revient sur la naissance de ce spectacle. "Ça m'est venu en réalisant qu'à part dans ma salle de bain, il n'y a pas de miroirs chez moi. J'ai beaucoup de mal à me regarder", commence-t-il. En se penchant plus sérieusement sur cette observation, l'humoriste s'est rendu compte que des années scolaires délicates pouvait avoir eu des conséquences sur son rapport à son corps. "Si j'ai du mal avec mon physique, c'est parce que j'étais un peu en surpoids quand j'étais petit, qu'on se moquait de moi à l'école. J'ai vécu une forme de harcèlement scolaire", explique-t-il. Kev Adams en profite pour révéler le cruel surnom dont il a hérité dans la cour de récréation.

À lire également

“Je suis un vieux fœtus blasé” : Patrick Sébastien sans filtre sur la fin de sa vie

"On m’appelait 'Kevo le gros'. Je fais le parallèle avec notre époq...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

VIDÉO - La Minute de Kev Adams