Marchés français ouverture 7 h 49 min
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • BTC-EUR

    52 894,74
    +0,45 (+0,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     

Italie : le pass sanitaire bientôt obligatoire pour tous les salariés

·1 min de lecture

Le "green pass" devrait être étendu dans les semaines à venir à tous les salariés, que ce soit dans le secteur public ou privé.

Le pass sanitaire bientôt obligatoire pour tous les les salariés italiens. C'est ce que s'apprête à mettre en place le gouvernement, d'après un projet présenté jeudi soir en conseil des ministres. "Le gouvernement est prêt à accélérer sur le pass sanitaire (...) Nous nous dirigeons vers l'obligation du pass sanitaire non seulement dans le secteur public mais aussi dans le secteur privé", a déclaré la ministre des Affaire régionales Mariastella Gelmini au micro de Radio Rai. A partir du 15 octobre, le "green pass", nom donné en Italie au pass sanitaire, serait donc exigé sur tous les lieux de travail, un dispositif qui de fait n'exclut donc que les retraités, les femmes et hommes au foyer et les chômeurs, selon des médias italiens.

Objectif de cette mesure: augmenter au maximum le taux de vaccination avant l'arrivée du froid qui risque de favoriser un regain des contagions. A ce stade, près de 75% de la population âgée de plus de douze ans est vaccinée, soit 40,46 millions de personnes. "Le vaccin est notre arme unique contre le Covid", a souligné Mariastella Gelmini. L'Italie a été le premier pays européen touché gravement par la pandémie qui a fait plus de 130.000 morts dans la péninsule et entraîné en 2020 la récession la plus grave depuis l'après-guerre.

>> A lire aussi - En Italie, pour manger en terrasse, il vaut mieux ne pas avoir de pass sanitaire

Sanctions sévères en vue

La décision de généraliser le pass sanitaire est le fruit de longues discussions entre le gouvernement, les partis politiques (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Jean-Yves Le Drian flingue son ancien parti, Robert Ménard inquiet pour Le Pen… le débrief’ des matinales politiques
Cher : contre l’installation d’éoliennes, un village boycotte les journées du patrimoine
Pour la Chine, la vente de sous-marins américains à l'Australie "sape gravement la paix et la stabilité régionales"
Bali : la carcasse d'un Boeing installée en haut d'une falaise pour attirer les touristes
Ce que coûterait le doublement des salaires des profs, pourquoi le Smic augmentera le 1er octobre... Le flash éco du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles