Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 171,53
    +805,78 (+1,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 378,81
    +47,92 (+3,60 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Italie: on connaît la peine prononcée contre l'homme qui avait poignardé Pablo Mari

Icon

Près d’un an après avoir été poignardé dans un centre commercial par un déséquilibré, Pablo Mari a appris ce lundi la sentence prononcée par la justice italienne contre son agresseur, Andrea Tombolini. L’homme de 47 ans a été condamné à une peine de 19 ans et 4 mois de prison à l’issue d’un procès expédié, rapporte la presse italienne, soit la peine maximale requise par le parquet.

Pablo Mari faisait tranquillement ses courses dans une enseigne Carrefour, proche de Milan, en octobre 2022, lorsqu’un homme s’est mis à poignarder à tout-va, blessant six personnes au total, dont une mortellement. Il s’agit d’un employé du supermarché, dont le père a reçu une indemnisation de l’ordre de 30.000 euros, contre 15.000 pour les autres victimes.

En résidence surveillée

Souffrant de troubles psychiatriques, l’agresseur avait été transféré du service psychiatrique de San Paolo à Milan à une communauté protégée en résidence surveillée. Il devrait y rester jusqu'à ce que la sentence soit définitive, après quoi il sera déterminé s'il est en mesure d'entrer en prison, indique la presse italienne.

PUBLICITÉ

Poignardé dans le dos, Pablo Mari avait passé plusieurs jours à l’hôpital pour soigner "une blessure assez profonde". Tout juste âgé de 30 ans, le football n’a pu rejouer qu’en janvier de cette année. Prêté puis transféré par Arsenal à l’AC Monza, en Italie, Pablo Mari a été formé en Espagne avant d’être repéré par Manchester City.

Le latéral a ensuite beaucoup voyagé. De retour en Espagne, où il était prêté, il avait pris la direction des Pays-Bas, toujours sous la forme d’un prêt, avant de connaître le football au Brésil, puis en Italie, là encore en étant prêté quasiment à chaque fois.

Article original publié sur RMC Sport