Marchés français ouverture 4 h 25 min
  • Dow Jones

    34 033,67
    -265,63 (-0,77 %)
     
  • Nasdaq

    14 039,68
    -33,22 (-0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    28 922,67
    -368,34 (-1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,2005
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 449,79
    +12,95 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    32 358,32
    -1 284,54 (-3,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    965,47
    -27,00 (-2,72 %)
     
  • S&P 500

    4 223,70
    -22,89 (-0,54 %)
     

Israël riposte au lancement de roquettes en provenance du Liban

·2 min de lecture

Tsahal a affirmé, lundi soir, avoir tiré en représailles à des roquettes envoyées du sud du Liban mais qui n'ont pas atterri sur le territoire israélien. C'est la deuxième fois que des roquettes sont tirées à partir du Liban vers Israël depuis le début des hostilités à Gaza.

Plusieurs roquettes ont été tirées dans la soirée du lundi 17 mai depuis le sud du Liban en direction d'Israël qui a répliqué par des tirs d'artillerie, ont indiqué des sources militaires dans ces deux pays voisins.

"Il y a eu six tentatives de tirs de roquettes depuis le Liban et (celles-ci) n'ont pas atterri sur le territoire", a indiqué l'armée israélienne, ajoutant avoir en représailles tiré "en direction du point de lancement" des projectiles.

À Beyrouth, une source militaire libanaise a indiqué à l'AFP que "trois roquettes de type Grad avaient été tirées depuis le secteur des "fermes de Chebaa", secteur disputé à la frontière entre les deux pays techniquement en guerre. Selon la même source libanaise, Israël a répondu par des tirs d'obus.

"La situation dans la zone est désormais calme", a tweeté deux heures après la force intérimaire de l'ONU au Liban (Finul), en contact avec les deux pays.

C'est la deuxième fois que des roquettes sont tirées à partir du Liban vers Israël depuis le début des hostilités entre l'armée israélienne et le mouvement palestinien Hamas à Gaza.

Avertissement

Le Hezbollah libanais, ennemi juré d'Israël, n'a pas commenté ces tirs ni ceux lancés le 13 mai également depuis le sud du Liban. Les roquettes étaient tombées dans la mer.

L'armée israélienne a également affirmé ces derniers jours avoir repéré plusieurs personnes tentant, côté libanais, d'endommager la clôture de sécurité à sa frontière.

"Tsahal (armée israélienne) considère toute tentative d'atteinte à la souveraineté territoriale d'Israël avec la plus grande sévérité et continuera d'opérer à couvert ou à découvert dans ce secteur", a menacé l'armée dans un communiqué.

Avec AFP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles