La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 559,57
    -31,22 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 602,41
    -15,94 (-0,44 %)
     
  • Dow Jones

    30 996,98
    -179,03 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2174
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    1 855,50
    -10,40 (-0,56 %)
     
  • BTC-EUR

    26 606,30
    -224,71 (-0,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    651,44
    +41,45 (+6,79 %)
     
  • Pétrole WTI

    51,98
    -1,15 (-2,16 %)
     
  • DAX

    13 873,97
    -32,70 (-0,24 %)
     
  • FTSE 100

    6 695,07
    -20,35 (-0,30 %)
     
  • Nasdaq

    13 543,06
    +12,15 (+0,09 %)
     
  • S&P 500

    3 841,47
    -11,60 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    28 631,45
    -125,41 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    29 447,85
    -479,91 (-1,60 %)
     
  • GBP/USD

    1,3684
    -0,0046 (-0,34 %)
     

Israël prévoit de vacciner la totalité de sa population d'ici fin mars

·2 min de lecture

Israël prévoit de vacciner tous ses citoyens de 16 ans et plus contre le COVID-19 d'ici la fin du mois de mars. Cette décision fera du pays la première nation au monde à vacciner la totalité de sa population contre le coronavirus. "Nous apporterons cargaison après cargaison et achèverons la vaccination des personnes de plus de 16 ans en Israël au cours du mois de mars", a déclaré dimanche le Premier ministre Benjamin Netanyahou, qui s'est félicité d'une nouvelle livraison de doses du géant pharmaceutique Pfizer.

Alors que de nombreux pays du monde entier n'ont même pas encore lancé de campagnes de vaccination, Israël s'est imposé comme le leader mondial. La semaine dernière, Benjamin Netanyahou a annoncé avoir signé un accord avec Pfizer afin d'obtenir suffisamment de doses pour vacciner sa population adulte d'ici la fin mars. Déjà près d'un Israélien sur cinq aurait reçu une première dose. "Nous serons le premier pays au monde à se libérer du coronavirus", a assuré le Premier ministre israélien, intensifiant la campagne de vaccination du pays, l'opération "Retour à la vie".

A lire aussi — Aucun effet indésirable grave n'a été observé en France après la vaccination au Covid-19

Depuis le 10 janvier, Israël a administré 18,7 doses pour 100 personnes, ce qui représente de loin le taux le plus élevé par habitant de tous les pays, selon le système de suivi des vaccinations de Bloomberg. En comparaison, les États-Unis ont administré 2,4 doses pour 100 personnes, encore loin de son objectif d'immuniser 20 millions de personnes avant fin 2020.

La campagne de vaccination d'Israël a également été facilitée par la faible population du pays - moins de 9 millions d'habitants - et sa densité de population. Les experts ont également souligné que le système de santé publique centralisé d'Israël était un atout pour l'efficacité de sa campagne de vaccination, a indiqué Susie Neilson, de Business Insider.

Pour l'instant, le pays a limité les vaccinations aux personnes âgées de 60 ans et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des internautes ont perdu 140 Mds$ en Bitcoin après avoir oublié le mot de passe de leurs comptes
General Motors veut concevoir une voiture volante de la marque Cadillac
Après Twitter et Facebook, YouTube suspend la chaîne de Donald Trump pour 'au moins 7 jours'
Nouvelles règles de WhatsApp : l'appli Telegram revendique des millions d'inscriptions
L'entreprise Signal s'envole de 6 300% en Bourse bien qu'elle n'ait rien à voir avec le concurrent de WhatsApp