La bourse ferme dans 4 h 3 min
  • CAC 40

    5 987,26
    +193,11 (+3,33 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 454,12
    +111,95 (+3,35 %)
     
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9887
    +0,0060 (+0,61 %)
     
  • Gold future

    1 711,70
    +9,70 (+0,57 %)
     
  • BTC-EUR

    20 185,25
    +608,82 (+3,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    453,44
    +18,09 (+4,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,06
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    12 569,77
    +360,29 (+2,95 %)
     
  • FTSE 100

    7 036,83
    +128,07 (+1,85 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     
  • Nikkei 225

    26 992,21
    +776,42 (+2,96 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • GBP/USD

    1,1321
    +0,0002 (+0,02 %)
     

Israël et Palestiniens acceptent une trêve à compter de ce dimanche

IBRAHEEM ABU MUSTAFA

Israël et les activistes palestiniens ont accepté une trêve proposée par l'Égypte à compter de dimanche soir. Depuis vendredi 5 août, 31 Palestiniens dont six enfants ont péri dans cette confrontation entre le groupe Jihad islamique et Israël, la plus grave depuis une guerre éclair l'an dernier.

Israël et les activistes palestiniens ont accepté une trêve dans la bande de Gaza à compter de dimanche soir comme proposée par les médiateurs égyptiens, ont indiqué des sources, après trois jours d'affrontements. Selon une source égyptienne, l'Etat hébreu a accepté la proposition du Caire tandis qu'un responsable palestinien a déclaré qu'un cessez-le-feu débuterait à 19h00 GMT.

Les porte-paroles d'Israël et du Djihad islamique n'ont pas confirmé l'information, disant seulement être en contacts avec les médiateurs égyptiens.

Lire aussi

31 Palestiniens morts

Les affrontements de ces derniers jours ont font craindre une nouvelle escalade de violences dans l'enclave palestinienne qui a connu plusieurs guerres. Plusieurs puissances ont appelé à la retenue. L'escalade est pour le moment contenue, le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza depuis 2007, ne s'étant pas joint aux combats. Les autorités de Gaza ont indiqué que 31 Palestiniens, dont au moins un tiers de civils, ont été tués depuis le lancement vendredi de l'offensive d'Israël contre Gaza.

Une source égyptienne avait précédemment indiqué qu'une trêve entrerait en vigueur à compter de 21h00 GMT ce dimanche.

Dimanche matin, le Djihad islamique a tiré des roquettes palestiniennes en direction de la ville de Jérusalem en représailles de la mort de Khaled Mansour, le commandant du groupe armé pour la zone sud de Gaza, tué dans la nuit par les frappes israéliennes. "Le sang des martyrs ne sera pas perdu", a déclaré le Djihad islamique.

De nombreux Israéliens se sont de leur côté réfugiés dans des abris pour se protéger des salves de roquettes tirées depuis Gaza.

L'Etat hébreu, qui a lancé son offensive contre l'enclave palestinienne en raison de crainte de représailles suite à l'arrestation lundi en Cisjordanie d'un haut dirigeant du Djihad islamique, n'a déploré aucune victime grâce à son système de défense aérien "Dôme de fer", qui, selon l'armée, a détruit 97% des roquettes tirées. Israël avait déclaré plus tôt dans[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi