Publicité
Marchés français ouverture 47 min
  • Dow Jones

    38 778,10
    +188,94 (+0,49 %)
     
  • Nasdaq

    17 857,02
    +168,14 (+0,95 %)
     
  • Nikkei 225

    38 397,89
    +295,45 (+0,78 %)
     
  • EUR/USD

    1,0727
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    17 867,55
    -68,57 (-0,38 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 225,30
    -527,17 (-0,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 364,18
    -25,22 (-1,81 %)
     
  • S&P 500

    5 473,23
    +41,63 (+0,77 %)
     

Israël continue d’intensifier son offensive contre Gaza, le point sur la situation

© MOHAMMED ABED / AFP

Vendredi 27 octobre, l’armée israélienne a intensifié son offensive dans la bande de Gaza. Un week-end particulièrement meurtrier.

La guerre est « entrée dans une nouvelle phase », a déclaré samedi le ministre de la Défense israélien Yoav Gallant. Ce week-end, Israël a intensifié son offensive terrestre dans la bande de Gaza où plus de 8 000 Palestiniens, majoritairement des civils, ont été tués sur le territoire depuis le début des bombardements d'Israël. On fait le point.

Intensification de l’offensive à Gaza

Ce week-end, le Hamas a fait état de « violents combats […] au moyen d'armes automatiques et antichars » avec les forces israéliennes dans le nord de la bande de Gaza, où l'armée israélienne mène des opérations terrestres depuis plusieurs jours. Israël a annoncé de son côté augmenter le nombre de ses soldats et l'ampleur de ses opérations dans le territoire palestinien dans l'objectif « d'anéantir » le Hamas.

PUBLICITÉ

L'armée a indiqué lundi que ses troupes « avaient tué [dans la nuit dans la bande de Gaza] des dizaines de terroristes qui s'étaient barricadés dans des bâtiments et des tunnels et avaient tenté de les attaquer ». Un avion guidé par des soldats à terre a visé un bâtiment « avec plus de 20 terroristes du Hamas à l'intérieur », a-t-elle ajouté. Au cours des derniers jours, l’armée dit avoir frappé « plus de 600 cibles terroristes ».

Le Hamas a également fait état de « combats intenses » dans le nord de la bande de Gaza. Des milliers de bâtiments ont été rasés dans ce territoire surpeuplé de 2,4 millions d'habitants, dont 1,4...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi