Publicité
La bourse ferme dans 3 h 51 min
  • CAC 40

    7 691,85
    +63,28 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 946,68
    +39,38 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,53 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0730
    +0,0032 (+0,30 %)
     
  • Gold future

    2 337,70
    +6,50 (+0,28 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 878,14
    -3 034,35 (-5,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 259,30
    -50,42 (-3,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,96
    +0,23 (+0,28 %)
     
  • DAX

    18 274,42
    +110,90 (+0,61 %)
     
  • FTSE 100

    8 278,43
    +40,71 (+0,49 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,24 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 804,65
    +208,18 (+0,54 %)
     
  • HANG SENG

    18 027,71
    -0,81 (-0,00 %)
     
  • GBP/USD

    1,2664
    +0,0019 (+0,15 %)
     

Islande : l’éruption près de Reykjavík va-t-elle perturber le trafic aérien ?

Toby Elliott - Unsplash

L'activité sismique s'était fortement accélérée pendant la nuit et les quelques dizaines d'habitants qui s'étaient réinstallés fin décembre dans cette petite ville, située une quarantaine de km au sud-ouest de Reykjavík, avaient été évacués vers 03:00 (locales et GMT). Deux fissures se sont ensuite ouvertes en lisière des premières habitations, selon l'office météorologique islandais (IMO), crachant d'importantes coulées de lave orange vif. Le feu a gagné une maison après l'autre. Le président islandais Gudni Johannesson a assuré qu'«aucune vie n'est en danger», dans la mesure où «la ville a déjà été évacuée avec succès pendant la nuit». «Mais certaines infrastructures pourraient être menacées», avait-il encore dit dans un message sur X. Il s'agit de la cinquième éruption volcanique en Islande en près de trois ans, la précédente avait eu lieu dans la soirée du 18 décembre dans ce même secteur.

Les autorités surveillent attentivement la centrale géothermique de Svartsengi, située dans ce même secteur et qui fournit électricité et eau à environ 30.000 habitants de la région, et dont les installations sont protégées par un mur. Jusqu'à l'éruption de mars 2021, la péninsule de Reykjanes, au sud de la capitale Reykjavik, avait été épargnée par les éruptions pendant huit siècles. Il y en a eu quatre autres, en août 2022 et juillet 2023, le 18 décembre 2023 et ce dimanche matin, signe, pour les volcanologues, d'une reprise de l'activité volcanique dans la région. Quatre jours après l'éruption (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Davos : les cinq plus grandes fortunes de la planète voient leur fortune doubler, l'Oxfam réclame des taxes
Conciliateur de justice : dans quel cas ? Pour qui ?
Une streameuse américaine utilise un double virtuel, elle gagne 34 000 dollars en 24 heures !
Argentine : il est désormais possible de payer son loyer…. en viande ou en briques de lait
Baisse des prix de l’immobilier, guerre intestine entre chirurgiens esthétiques… Le Flash éco du jour