La bourse ferme dans 8 h 21 min

ISF: Sapin veut savoir combien la réforme va rapporter aux 100 plus grandes fortunes

1 / 2

ISF: Sapin veut savoir combien la réforme va rapporter aux 100 plus grandes fortunes

L'ancien ministre des Finances a également affirmé, dans l'émission Questions d'info, ne pas aimer la distinction entre "bonne" et "mauvaise" fortune.

L'ancien ministre socialiste des Finances Michel Sapin, très critique sur le projet de budget 2018, a demandé jeudi au gouvernement de publier "la somme dont vont bénéficier les 100 premières fortunes de France" du fait de la réforme de l'ISF.

Invité de "Questions d'info" LCP-franceinfo-Le Monde-AFP, M. Sapin a évalué à "5 milliards le bouclier fiscal de cette nouvelle majorité", qu'il a comparé au "1 milliard" du "bouclier fiscal de Nicolas Sarkozy".

"Combien sur ces 5 milliards vont vers les 100 premières fortunes ?", a-t-il interrogé, demandant que "Bercy, le gouvernement, que le président de la République publient la somme dont vont bénéficier les 100 premiers bénéficiaires, les 100 premières fortunes de France", afin qu'on s'aperçoive de "la concentration considérable" de l'effet des mesures proposées.

Bonnes et mauvaises fortunes

Sur l'ISF, "ce qui me gêne plus, c'est de considérer qu'il y a des bonnes fortunes et des mauvaises fortunes. Il se trouve que la bonne fortune, c'est la fortune financière, c'est celle qui est liée à la très, très grande fortune, et que la mauvaise fortune c'est la fortune des cadres moyens supérieurs, ceux qui ont de l'immobilier", a développé ce proche de François Hollande.

Michel Sapin a également critiqué la "flat tax" de 30% (12,8% d'impôt sur le revenu et 17,2% de prélèvements sociaux) sur les revenus du capital. "C'est la fin d'un...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi