La bourse ferme dans 5 h 17 min
  • CAC 40

    6 654,58
    +70,96 (+1,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 179,45
    +33,51 (+0,81 %)
     
  • Dow Jones

    34 814,39
    +236,82 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0056 (-0,47 %)
     
  • Gold future

    1 779,20
    -15,60 (-0,87 %)
     
  • BTC-EUR

    40 782,91
    +318,90 (+0,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,13
    +37,91 (+3,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,50
    -0,11 (-0,15 %)
     
  • DAX

    15 695,64
    +79,64 (+0,51 %)
     
  • FTSE 100

    7 050,66
    +34,17 (+0,49 %)
     
  • Nasdaq

    15 161,53
    +123,77 (+0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 480,70
    +37,65 (+0,85 %)
     
  • Nikkei 225

    30 323,34
    -188,37 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    24 667,85
    -365,36 (-1,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,3813
    -0,0022 (-0,16 %)
     

Isère: rave party en cours vers l'ancienne ZAD de Roybon

·2 min de lecture
Les gendarmes contrôlent une voiture lors de la rave-party (Photo d'illustration) - JEAN-FRANCOIS MONIER              © 2019 AFP
Les gendarmes contrôlent une voiture lors de la rave-party (Photo d'illustration) - JEAN-FRANCOIS MONIER © 2019 AFP

Au moins un millier de personnes en Isère se sont données rendez-vous dans la nuit de samedi à dimanche pour une rave party vers l'ancienne ZAD (zone à défendre) de Roybon, évacuée en octobre par des opposants à un projet de Center Parcs, a indiqué la préfecture. Le Dauphiné Libéré a quant à lui évalué l'affluence maximale de l'événement à 5000 personnes.

Selon des sources concordantes à BFMTV, ce sont plus de 800 véhicules qui ont convergé dans la nuit du 31 au 1er vers la forêt domaniale de Chambarran, pour cet événement qui n'a pas été déclaré en préfecture. Aucune sécurité civile n'étant prévue, les pompiers ont dû se rendre sur place en urgence pour porter secours aux personnes qui en auraient besoin.

"La gendarmerie est en train de faire le comptage des participants. Il y a une estimation d'un millier de véhicules. (...) Il n'y a pas de pointage très précis de la zone où cela se passe. C'est en cours", a-t-elle expliqué à l'AFP, confirmant une information du quotidien régional le Dauphiné Libéré.

Le parquet de Grenoble a ouvert une enquête

Samedi dès 22h, les gendarmes avaient été alertés de "flux de véhicules" se dirigeant en direction de la forêt de Chambaran pour cette rave, a-t-elle encore confirmé, dans l'attente d'un point de la situation à la mi-journée. Ils se sont depuis postés autour du site.

D'après nos informations, le parquet de Grenoble a ouvert une enquête, qui devra déterminer les responsabilités des organisateurs, et des verbalisations auront lieu à l'issue de la rave.

Selon le Dauphiné Libéré, les militaires ont croisé quelques participants près de la fête et ces derniers leur ont dit que certains comptaient rester "jusqu'à dimanche soir", d'autres "plusieurs jours". "Toutes les évaluations sont en cours. Les contacts avec les organisateurs devraient être pris dans la matinée", a encore souligné la préfecture. Le maire de Roybon n'a pas pu être joint dans l'immédiat.

Cette rave party sauvage dans la région s'ajoute à celle qui avait réuni dans la nuit du 24 au 25 juillet derniers en Savoie quelque 2.500 personnes dans un champ au col du Sapenay. Il n'y avait eu aucun incident.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles