Publicité
La bourse ferme dans 51 min
  • CAC 40

    8 128,77
    -67,19 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 039,52
    -34,82 (-0,69 %)
     
  • Dow Jones

    39 870,75
    +63,98 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0862
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    2 431,40
    -7,10 (-0,29 %)
     
  • Bitcoin EUR

    65 177,14
    +3 678,54 (+5,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 532,39
    +43,85 (+2,94 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,20
    -0,60 (-0,75 %)
     
  • DAX

    18 694,21
    -74,75 (-0,40 %)
     
  • FTSE 100

    8 416,29
    -7,91 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    16 790,54
    -4,33 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    5 313,16
    +5,03 (+0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    38 946,93
    -122,75 (-0,31 %)
     
  • HANG SENG

    19 220,62
    -415,60 (-2,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,2720
    +0,0013 (+0,11 %)
     

Isère : il se promène tranquillement en vélo, le malheur lui arrive du ciel

C'est totalement impropable et pourtant ça s'est passé. Samedi 6 mai 2023, alors qu'un cycliste âgé de 63 ans était en train de se promener sur la route de Saint-Donat, à hauteur de la commune de Lans-en-Vercors, dans le département de l'Isère, il a été percuté par un parapente, aux alentours de 15h30. L'homme, Philippe Saltre, a été grièvement blessé. Il souffre de multiples traumatismes : huit côtes cassées et deux vertèbres déplacées. Comme le rapportent nos confrères du Dauphiné Libéré, pour pouvoir récupérer du mieux possible, il va devoir rester immobilisé un long moment et suivre ensuite plusieurs séances de rééducation. "Je vais pouvoir remarcher mais je vais peut-être garder des séquelles", a ainsi confié la victime de l'accident dans le quotidien régional.

De son côté, l'homme qui était aux commandes du parapente, n'a été que partiellement blessé et n'a pas eu besoin d'être hospitalisé. Sur place, les gendarmes ont réalisé des tests d'alcoolémie et de drogue qui se sont tous révélés être négatifs. Il a donc eu plus de chance que Philippe Saltre puisque ce dernier a été projeté à plus de quinze mètres plus bas lors du choc. "Au moment de l'accident, il volait dans une zone interdite. En aucun cas, il ne pouvait atteindre l'aire d'atterrissage en passant à cet endroit-là", a-t-il lancé, très agacé alors qu'il a eu peur de mourir.

Le cycliste hésite à déposer plainte

(...)

PUBLICITÉ

Lire la suite sur Closermag.fr

TÉMOIGNAGE J'ai réussi à retomber amoureuse après une agression sexuelle
TÉMOIGNAGE Ma fille de 11 ans a été sexuellement sollicitée sur un site de streaming musical
Une partie de cache-cache fait rage sur sa propriété, il commet un geste irréversible
Gard : "Pour le bien de son enfant", il commet un double meurtre atroce
Elle écrit un livre déchirant après la mort de son mari, un coup de théâtre vient révéler l'horrible vérité