La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 068,59
    -125,57 (-1,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 229,56
    -70,05 (-1,63 %)
     
  • Dow Jones

    34 265,37
    -450,02 (-1,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,1355
    +0,0037 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 836,10
    -6,50 (-0,35 %)
     
  • BTC-EUR

    31 950,35
    -2 571,57 (-7,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    870,86
    +628,18 (+258,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,83
    -0,72 (-0,84 %)
     
  • DAX

    15 603,88
    -308,45 (-1,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 494,13
    -90,88 (-1,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 768,92
    -385,10 (-2,72 %)
     
  • S&P 500

    4 397,94
    -84,79 (-1,89 %)
     
  • Nikkei 225

    27 522,26
    -250,67 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,20 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,3546
    -0,0055 (-0,40 %)
     

Isère: deux jeunes hommes soupçonnés d'avoir violé et brûlé une femme placés en détention provisoire

·2 min de lecture
Un brassard de la police - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT  © 2019 AFP
Un brassard de la police - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT © 2019 AFP

Deux hommes ont été interpellés et placés en détention provisoire après le viol et l'agression d'une femme à Voiron (Isère), a appris BFMTV auprès du parquet de Grenoble. Les deux suspects ont pu être identifiés et interpellés par les enquêteurs de la police judiciaire, notamment grâce à l'analyse des vidéosurveillances disponibles.

Le premier suspect, âgé de 18 ans, est connu de la juridiction des mineurs pour avoir été condamné en décembre 2020 par le tribunal pour enfants pour des faits de dégradation par moyen dangereux et pour extorsion. Le second, âgé de 20 ans, a déjà été condamné à une peine d'amende en 2021 pour rébellion et outrage.

La victime toujours hospitalisée

Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime, âgée d'une quarantaine d'années, les a rencontrés au cours du premier confinement. Elle fréquentait la même supérette où ils achetaient de l'alcool. Ils se sont alors fréquentés régulièrement et ont passé plusieurs soirées, sans que celle-ci ne soit vraiment en mesure de s'y opposer, compte tenu de son état de vulnérabilité, liée à une pathologie psychatrique.

La victime a expliqué aux enquêteurs avoir passé la soirée avec les deux mis en cause, précisant qu’ils s’étaient alcoolisés et qu’ils avaient abusé sexuellement d’elle. Ils l’ont aspergée de gel hydro-alcoolique, alors qu’elle sortait de sa douche, puis ont joué avec un briquet, ce qui avait eu pour effet d’enflammer le liquide et de brûler la victime. Elle a également constaté le vol de son téléphone portable. Actuellement, elle est toujours hospitalisée à Lyon et devra bénéficier de soins sur une très longue durée, son ITT (incapacité temporaire de travail) initiale devra certainement être réévaluée à la hausse.

Les deux suspects en détention provisoire

Le premier suspect, en garde à vue, a soutenu qu’il n’avait fait que dormir chez la victime et qu’en se réveillant il avait constaté que celle-ci était en flammes. Le téléphone de la victime a été retrouvé chez lui.

Le second suspect a quant à lui reconnu a minima avoir "joué" en s’aspergeant avec du gel hydro-alcoolique et utilisé un briquet sans pour autant vouloir porter préjudice à la victime. Les deux individus ont été présentés par le parquet de Grenoble à une juge d'instruction, qui les a mis en examen pour le crime de viol aggravé par les actes de torture ou de barbarie et le délit de vol en réunion sur personne vulnérable. Ils ont tous les deux été placés en détention provisoire. L'enquête sur commission rogatoire va se poursuivre afin de préciser le rôle de chacun.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles