La bourse ferme dans 16 min
  • CAC 40

    6 252,38
    -14,90 (-0,24 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 007,07
    -7,73 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    34 003,36
    +187,46 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,2058
    +0,0041 (+0,34 %)
     
  • Gold future

    1 774,40
    -7,60 (-0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    40 893,51
    -4 820,11 (-10,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 127,70
    +3,81 (+0,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,10
    +0,67 (+1,09 %)
     
  • DAX

    15 252,74
    -67,78 (-0,44 %)
     
  • FTSE 100

    6 928,82
    -9,42 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    13 953,19
    +134,78 (+0,98 %)
     
  • S&P 500

    4 170,88
    +35,90 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 020,63
    -167,54 (-0,57 %)
     
  • HANG SENG

    29 078,75
    +323,41 (+1,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,3846
    +0,0003 (+0,02 %)
     

Après l'Allemagne, la France et l'Italie suspendent le vaccin AstraZeneca !

·1 min de lecture

Les turbulences se multiplient pour le vaccin anti- Covid-19 d'astraZeneca. L'Allemagne vient d'annoncer suspendre son utilisation. Et ce "à titre préventif" après le signalement d'effets secondaires, a annoncé lundi le ministère de la Santé. L'institut médical Paul-Ehrlich, qui conseille le gouvernement, "estime que d'autres examens (sont) nécessaires", après des cas de formation de caillots sanguins chez des personnes vaccinées en Europe, a précisé un porte-parole du ministère. De nombreux pays, dont la France et l'Italie cet après-midi, ont fait de même. Paris a indiqué suspendre l'utilisation du vaccin AstraZeneca jusqu'à un avis européen ce mercredi. Le géant pharmaceutique anglo-suédois affirme pourtant qu'il n'y a "aucune preuve de risque aggravé" de caillot sanguin entraîné par son vaccin, tandis que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) estime qu'il n'y a "pas de raison de ne pas utiliser" ce vaccin. Le Danemark a été le premier pays jeudi à suspendre le vaccin d'AstraZeneca "après des rapports de cas graves de formation de caillots sanguins" chez des personnes vaccinées. Il a rapidement été suivi par l'Islande.

La Norvège a également suspendu les injections de ce vaccin jeudi, aussi par précaution. Plusieurs cas de caillots sanguins chez des adultes vaccinés y ont été rapportés, mais là encore sans qu'aucun lien ne soit encore prouvé. En outre, les autorités sanitaires norvégiennes se sont inquiétées samedi de cas d'hémorragies cutanées chez des personnes relativement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment la Bourse va-t-elle réagir aux taux d’intérêt, après la Fed ?
Danone va-t-il sabrer dans l’emploi, après l’éviction d'Emmanuel Faber ?
Dette : la France va à nouveau émettre des obligations “vertes”
EssilorLuxottica a une bonne visibilité pour 2021 : le conseil Bourse du jour
Alzheimer : le traitement d’Eli Lilly déçoit