Marchés français ouverture 7 h 27 min
  • Dow Jones

    29 260,81
    -329,60 (-1,11 %)
     
  • Nasdaq

    10 802,92
    -65,00 (-0,60 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9615
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    17 855,14
    -78,13 (-0,44 %)
     
  • BTC-EUR

    19 943,47
    +210,45 (+1,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    438,96
    +5,86 (+1,35 %)
     
  • S&P 500

    3 655,04
    -38,19 (-1,03 %)
     

Iran : La reconnaissance faciale pourrait être utilisée pour sanctionner les femmes ne portant pas le voile

Liberté - Les femmes recevraient aussi une amende en cas de tenue trop courte ou de maquillage trop prononcé

La liberté des Iraniennes devrait être encore menacée, rapporte Le Courrier international le 9 septembre dernier. En effet, la presse du pays évoque un projet de reconnaissance faciale imaginé par le gouvernement pour punir les femmes ne portant pas correctement le voile. Des caméras de vidéosurveillance seraient installées sur la voie publique et dans le métro afin d’identifier les personnes dont les cheveux dépassent du hijab.

Les contrevenantes à la bienséance imposée selon les codes de la République islamique d’Iran seraient identifiées via une technologie de reconnaissance faciale. Elles recevraient alors une amende directement à leur domicile : 300.000 tomans (environ 7 euros) pour le non-port du voile, 150.000 tomans (3,50 euros) pour une veste qui ne recouvre pas assez les épaules et les jambes et 85.000 tomans (2 euros) pour un maquillage trop prononcé.

La polémique enfle après la mort d’une jeune femme

Cependant, les réactions n’ont pas été très favorables dans la presse iranienne. L’ancien vice-président réformateur Mohammad Ali Abtahi a « supplié Dieu que les talibans en Afghanistan ne voient pas l’interview, car ils apprendraient de nouvelles manières [de sanctionner les femmes] ». D’autres voix se sont élevées pour dénoncer cette nouvelle façon de contrôler les Iraniennes, mais aussi pour mettre en doute la f(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Iran: Trois femmes pendues dans la même journée dans différentes prisons
Salman Rushdie poignardé : L’Iran dément tout lien dans l’agression
Iran : Deux lesbiennes et militantes LGBTQ condamnées à mort