Publicité
Marchés français ouverture 8 h 45 min
  • Dow Jones

    38 460,92
    -42,77 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    15 712,75
    +16,11 (+0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 460,08
    +907,92 (+2,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    17 201,27
    +372,34 (+2,21 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 111,46
    -1 990,22 (-3,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 385,35
    -38,75 (-2,72 %)
     
  • S&P 500

    5 071,63
    +1,08 (+0,02 %)
     

Iran : les otages français Benjamin Brière et Bernard Phelan libérés et à Paris

© AFP

C’est un soulagement qui se faisait douloureusement attendre. Après avoir passé respectivement près de trois ans et plus de sept mois derrière les barreaux d’une prison en Iran, les otages français Benjamin Brière et franco irlandais Bernard Phelan ont été libérés, a annoncé ce vendredi 12 mai le Quai d’Orsay dans un communiqué. Ils ont bénéficié d’une prise en charge médicale dès leur sortie de prison.

Benjamin Brière, 38 ans, avait été arrêté en mai 2020 pour avoir pris des « photographies de zones interdites » avec un drone de loisirs dans un parc naturel, et condamné à huit ans de prison pour « espionnage ». Il s’est toujours présenté comme un touriste.

Grève de la faim et santé fragile

Bernard Phelan, franco Irlandais de 64 ans à la santé fragile, était détenu depuis le 1er octobre. Il était alors en voyage dans le cadre de ses activités de consultant pour un tour-opérateur. Il a entamé une grève de la faim et de la soif début janvier, avant de la suspendre à la demande de sa famille. Sa santé « continuait de se dégrader », selon sa sœur en février.

PUBLICITÉ

«Libres, enfin. Benjamin Brière et Bernard Phelan vont retrouver leurs proches. C'est un soulagement. Je salue leur libération. Merci à tous ceux qui ont œuvré à cette issue», a écrit le chef de l'Etat, Emmanuel Macron dans un tweet. «On continue notre action diplomatique pour les 4 autres personnes toujours détenues en Iran», a quant à elle réagi la Première ministre, Elisabeth Borne.

Pour l’heure, pas moins de quat...


Lire la suite sur ParisMatch