La bourse ferme dans 1 h 44 min
  • CAC 40

    6 616,62
    -14,53 (-0,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 113,89
    -8,54 (-0,21 %)
     
  • Dow Jones

    34 337,53
    +140,71 (+0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,1967
    +0,0033 (+0,28 %)
     
  • Gold future

    1 786,50
    +9,80 (+0,55 %)
     
  • BTC-EUR

    27 553,24
    -1 071,00 (-3,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    791,12
    -51,53 (-6,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,54
    +0,24 (+0,33 %)
     
  • DAX

    15 572,87
    -16,36 (-0,10 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,72
    +24,75 (+0,35 %)
     
  • Nasdaq

    14 404,47
    +34,76 (+0,24 %)
     
  • S&P 500

    4 275,44
    +8,95 (+0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3911
    -0,0010 (-0,08 %)
     

IR-PME : la réduction d’impôt à 25% prolongée jusqu’à fin 2022

·1 min de lecture

Effective du 10 août 2020 au 31 décembre 2020 puis du 9 mai au 31 décembre 2021, l’augmentation du taux de la réduction d’impôt accordée pour l’investissement au capital de PME (petites et moyennes entreprises) va être prolongée jusqu’à la fin de l’année 2022. Les députés ont adopté un amendement en ce sens, mardi 8 juin, lors de l’examen en commission des finances à l’Assemblée nationale du projet de loi de finances rectificative (PLFR 2021). La mesure, déposée par le rapporteur LREM de la commission des finances, Laurent Saint-Martin, ambitionne de proroger dans le temps le taux de 25% (contre 18% habituellement) pour le dispositif IR-PME et ainsi donner une visibilité aux investisseurs désireux de souscrire au capital d’entreprises françaises. Un moyen surtout de les pousser à soutenir la reprise économique : l’objectif est ici de “continuer à favoriser et à inciter l’investissement productif pour l’ensemble des Français qui ont épargné pendant la crise”, a précisé l’élu du Val-de-Marne lors de l’examen du texte en commission des finances. Les Français ont en effet accumulé une surépargne de 142 milliards d’euros entre janvier 2020 et mars 2021 selon les dernières statistiques de la Banque de France. Une manne jusqu’ici principalement placée sur les comptes courants et les livrets à taux réglementés comme le Livret A.

>> Notre service - Testez notre comparateur de comptes-titres pour faire baisser vos frais de Bourse

Pour rappel, la réduction d’impôt “Madelin” bénéficie aux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

AAH : contre la déconjugalisation, le gouvernement propose une solution bis
Ryanair : attention à la surfacturation de vos billets d’avion
Déclaration de revenus 2021 : mardi 8 juin, dernier jour pour la remplir sur impots.gouv
Linky : la vérité sur ce que les consommateurs vont devoir rembourser ou non
Surendettement : les propositions de l’UDI pour alléger la facture bancaire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles