Marchés français ouverture 8 h 19 min
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    27 718,67
    -512,37 (-1,81 %)
     
  • BTC-EUR

    41 251,04
    -1 823,21 (-4,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 340,15
    -47,76 (-3,44 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     

Ipsen : Croissance des ventes encourageante lors du premier trimestre 2021 malgré l’impact de la pandémie ; objectifs financiers annuels confirmés pour 2021

·18 min de lecture

Regulatory News:

Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY), groupe biopharmaceutique mondial de spécialité, publie aujourd’hui son chiffre d’affaires Groupe pour le premier trimestre 2021.

Synthèse des ventes réalisées au premier trimestre 2021 (Chiffre d’affaires consolidé IFRS non audité)

1er trimestre 2021

(en millions
d’euros)

% variation

À données
publiées

À taux de
change
constant1

Médecine de Spécialité

611,5

1,5

6,4

Santé Familiale

47,0

-9,6

-5,4

Chiffre d’affaires Groupe

658,5

0,6

5,5

  • Croissance du chiffre d’affaires Groupe de 5,5 % à taux de change constant (ventes publiées en hausse de 0,6 %) au premier trimestre 2021, à 658,5 millions d’euros, malgré l’impact de la pandémie.

  • Croissance de 6,4 %1 des ventes de produits de Médecine de Spécialité à 611,5 millions d’euros, tirées par la croissance des ventes de Cabometyx® (cabozantinib), Décapeptyl® (triptoréline), Somatuline® (lanreotide) et Dysport® (toxine botulique de type A).

  • Baisse des ventes en Santé Familiale de 5,4 %1 à 47,0 millions d’euros, reflétant les effets persistants de la pandémie de la COVID-19, partiellement compensée par la reprise en Chine.

  • Approbation par la Commission européenne de Cabometyx® en association avec le nivolumab comme traitement en première ligne pour les patients atteints d’un carcinome rénal avancé.

  • Confirmation des objectifs financiers pour 2021.

David Loew, Directeur général d’Ipsen, a déclaré :
« Nous avons réalisé une solide performance au cours de ce trimestre, malgré un environnement particulièrement difficile lié à la COVID-19 grâce à notre focalisation constante sur les patients. Nos résultats sont en adéquation avec notre stratégie et nos objectifs financiers pour l’exercice. Les produits d’Ipsen en Oncologie se sont démarqués sur la période. L’approbation réglementaire en Europe de Cabometyx® en association avec le nivolumab dans le carcinome rénal avancé en première ligne est la première étape d’un lancement important pour le Groupe. L’enregistrement anticipé d’un générique du lanréotide sur le marché européen est en ligne avec nos prévisions.

À court terme, nous attendons les résultats de l’étude clinique évaluant Cabometyx® en association avec l’atezolizumab dans le cancer du foie en première ligne, ainsi que les avancées du palovarotène dans son processus d’approbation réglementaire. Nous poursuivons avec détermination nos ambitions de renforcer notre portefeuille de produits en R&D et de générer une croissance pérenne, constamment guidés par notre stratégie centrée sur les patients. Je suis fier de l’excellent travail réalisé par nos collaborateurs malgré les conditions difficiles liées à la pandémie auxquelles font face nos équipes à travers le monde. »

Objectifs financiers pour 2021
Le Groupe réitère aujourd’hui ses objectifs financiers pour l’exercice 2021 ; ils intègrent l’hypothèse d’une reprise progressive de l’activité mondiale à l’issue de la crise provoquée par la pandémie de la COVID-19 d’ici le second semestre 2021. Ces objectifs intègrent également le lancement progressif d’un générique de lanréotide en Europe d’ici-là mi-2021 et un impact limité lié au lancement de génériques de l’octréotide ou du lanréotide aux États-Unis.

Ventes totales du Groupe

Croissance supérieure à 4,0 % à taux de change constant

Marge opérationnelle des activités

Supérieure à 30,0 % des ventes, excluant l'impact potentiel d'investissements additionnels dans le cadre d'innovation externe

Effet de change
Ipsen anticipe un impact défavorable des devises de l’ordre de 2 % sur les ventes totales du Groupe pour l’exercice 2021 sur la base des taux de change à fin mars 2021.

Actualités sur le générique de Somatuline®
Au cours du trimestre, une réponse favorable a été obtenue par l’État membre de référence - le Danemark - et la procédure européenne décentralisée a été close, pour une formulation générique de lanréotide concernant les doses de 60mg, 90mg et 120mg. Des autorisations nationales de mise sur le marché ont par ailleurs été accordées pour un générique du lanréotide en France, au Danemark, en Hongrie et en Lettonie. Ces évolutions sont conformes aux prévisions d’Ipsen.

Business Développement
Au cours du premier trimestre, Ipsen et Fusion Pharmaceuticals Inc. ont conclu un accord d’achat d’actifs relatif à l’acquisition par Fusion Pharmaceuticals Inc. de la propriété intellectuelle des actifs liés à l’IPN-1087, une petite molécule en phase I de développement ciblant le récepteur de la neurotensine de sous-type 1 (NTSR1), une protéine exprimée dans de nombreux types de tumeurs solides.

Conférence téléphonique
Une conférence téléphonique et un webcast destinés aux investisseurs et analystes se tiendront aujourd’hui à 14h30, heure de Paris. Les participants pourront rejoindre la conférence quelques minutes plus tôt et peuvent s’enregistrer ici. Pour accéder au webcast, veuillez cliquer ici.

Code d’accès : 2495337.

Une réécoute sera disponible pendant 7 jours sur ipsen.com.

Calendrier
Le Groupe prévoit de publier ses résultats du premier semestre 2021 le 29 juillet 2021 et ses résultats pour le troisième trimestre le 21 octobre 2021. L’Assemblée générale des actionnaires se tiendra à huit clos le 27 mai 2021.

Notes
Tous les chiffres financiers sont exprimés en millions d’euros. Sauf indication contraire, les performances publiées dans ce communiqué couvrent la période de trois mois courant du 1er janvier 2021 jusqu’au 31 mars 2021 (le trimestre, le premier trimestre ou le 1er trimestre 2021), par rapport à la période de trois mois courant du 1er janvier 2020 jusqu’au 31 mars 2020 (1er trimestre 2020) respectivement. Sauf indication contraire, les variations s’expriment à taux de change constant. Sauf indication contraire, les commentaires sur les performances se basent sur un taux de change constant.

Ipsen
Ipsen est un groupe biopharmaceutique mondial de taille moyenne focalisé sur des médicaments innovants en Oncologie, Maladie Rare et Neurosciences. Ipsen bénéficie également d’une présence significative en Santé Familiale. Avec un chiffre d'affaires de plus de 2,5 milliards d’euros en 2020, Ipsen commercialise plus de 20 médicaments dans plus de 115 pays, avec une présence commerciale directe dans plus de 30 pays. La R&D d'Ipsen est focalisée sur ses plateformes technologiques différenciées et innovantes situées au coeur des clusters mondiaux de la recherche biotechnologique ou en sciences de la vie (Paris-Saclay, France ; Oxford, UK ; Cambridge, US ; Shanghai, China). Le Groupe rassemble plus de 5 700 collaborateurs dans le monde. Ipsen est coté en bourse à Paris (Euronext : IPN) et aux États-Unis à travers un programme d’American Depositary Receipt (ADR : IPSEY) sponsorisé de niveau I. Pour plus d'informations sur Ipsen, consultez www.ipsen.com.

Ventes réalisées par domaine thérapeutique et par produit

1er trimestre 2021

(en millions
d’euros)

% variation

À données
publiées

À taux de
change
constant

Total Médecine de Spécialité

611,5

1,5

6,4

Oncologie

495,4

0,6

4,9

Somatuline®

277,0

-3,0

2,5

Décapeptyl®

106,3

10,0

12,0

Cabometyx®

83,3

15,0

16,4

Onivyde®

26,5

-15,0

-6,9

Autres Produits d’Oncologie

2,4

-65,6

-65,7

Neurosciences

103,1

10,3

19,8

Dysport®

101,8

9,6

18,9

Maladies Rares

13,1

-21,1

-19,4

NutropinAq®

8,5

-24,0

-23,9

Increlex®

4,6

-15,2

-9,7

Total Santé Familiale

47,0

-9,6

-5,4

Smecta®

16,3

-8,8

-4,9

Forlax®

9,1

-7,6

-5,6

Tanakan®

8,5

-16,4

-10,0

Fortrans/Eziclen®

6,8

-0,7

6,1

Autres Produits de Santé Familiale

6,3

-13,5

-10,6

Chiffre d’affaires Groupe

658,5

0,6

5,5

Médecine de Spécialité
Les ventes se sont élevées à 611,5 millions d’euros, en hausse de 6,4 %1. Les ventes en Oncologie et Neurosciences ont progressé de 4,9 %1 et 19,8 %1 à 495,4 millions d’euros et 103,1 millions d’euros respectivement. Les ventes en Maladies Rares ont décliné de 19,4 %1 à 13,1 millions d’euros. Au cours du trimestre, les ventes en Médecine de Spécialité ont représenté 93 % du chiffre d’affaires global (1er trimestre 2020 : 92 %).

Oncologie
Le chiffre d’affaires s’élève à 495,4 millions d’euros, en croissance de 4,9 %1. Cette performance est encourageante, compte tenu notamment des défis engendrés par la pandémie de la COVID-19 dans la prise en charge des patients atteints d’un cancer, et d’un effet défavorable de l’augmentation des stocks au premier trimestre 2020 dans certains pays européens. L’amélioration des conditions de marché en Chine a soutenu la solide performance de Décapeptyl®. Cabometyx® et Somatuline® ont également réalisé de bonnes performances.

Au cours du trimestre, les ventes en Oncologie ont représenté 75 % du chiffre d’affaires global (1er trimestre 2020 : 75 %).

  1. Somatuline® : les ventes ont atteint 277,0 millions d’euros, en hausse de 2,5 %1, tirées par une croissance de 5,1 %1 des ventes en Amérique du Nord qui reflète une augmentation des volumes, malgré les effets négatifs persistants de la COVID-19 sur les diagnostics et la prise en charge des patients. Cette performance résulte également des gains de parts de marché dans la plupart des zones géographiques où le médicament est commercialisé, malgré le niveau élevé de commandes enregistré pour Somatuline® en mars 2020. Les ventes du générique de l’octréotide en Europe n'ont eu qu’un impact limité sur les ventes de Somatuline®.

  2. Décapeptyl® : les ventes de 106,3 millions d’euros ont progressé de 12,0 %1, principalement tirées par la Chine, qui s’est bien rétablie des effets de la pandémie de COVID-19. Cette performance a été compensée par une baisse des ventes en Europe par rapport à la hausse enregistrée au premier trimestre 2020 en raison de la pandémie.

  3. Cabometyx® : les ventes ont atteint 83,3 millions d’euros, en hausse de 16,4 %1, tirées par une forte augmentation des volumes dans la plupart des zones géographiques.

  4. Onivyde® : les ventes ont atteint 26,5 millions d’euros, en baisse de 6,9 %1, traduisant l’impact de la pandémie sur la prise en charge des patients atteints d’un cancer aux États-Unis.

Neurosciences
Dysport® : les ventes se sont élevées à 101,8 millions d’euros, en hausse de 18,9 %1, principalement tirées par la solide performance de Galderma sur le marché de l’esthétique au Brésil et en Amérique du Nord, la croissance des ventes au Moyen-Orient, et des volumes plus élevés sur le marché thérapeutique au Brésil et au Mexique. Les ventes en Europe ont continué d’être affectées par la pandémie sur les marchés thérapeutiques et esthétiques.

Au cours du trimestre, les ventes en Neurosciences ont représenté 16 % du chiffre d’affaires global (1er trimestre 2020 :14 %).

Maladies Rares
Les ventes de NutropinAq® (somatropine) ont atteint 8,5 millions d’euros, en baisse de 23,9 %1, impactées par un ralentissement du marché et des pressions concurrentielles en Europe. Le recul des ventes d’Increlex® (mécasermine) de 9,7 %1, à 4,6 millions d’euros, provient essentiellement d’une baisse de la demande aux États-Unis induite par les effets persistants de la pandémie de COVID-19.

Au cours du trimestre, les ventes en Maladies Rares ont représenté 2 % du chiffre d’affaires global (1er trimestre 2020 : 3 %).

Santé Familiale
Le chiffre d’affaires de 47,0 millions d’euros enregistré en Santé Familiale, en baisse de 5,4 %1, résulte d’une diminution de 4,9 %1 des ventes de Smecta® (diosmectite) qui s’explique principalement par le ralentissement du marché de la diarrhée en Europe. Ce recul n'a été que partiellement compensé par la reprise de l’activité en Chine. Les ventes de Fortrans/Eziclen® (macrogol 4000) ont augmenté de 6,1 %1, reflétant également la reprise du marché chinois. Les ventes de Tanakan® (extrait de ginkgo biloba) ont diminué de 10,0 %1, principalement en raison du niveau de la demande au premier trimestre 2020 en Russie.

Au cours du trimestre, les ventes en Santé Familiale ont représenté 7 % du chiffre d’affaires global (1er trimestre 2020 : 8 %).

Répartition géographique du chiffre d’affaires Groupe

1er trimestre 2021

(en millions
d’euros)

% variation

À données
publiées

À taux de
change
constant

Principaux Pays d'Europe de l'Ouest

217,5

-3,0

-2,5

France

74,5

-5,4

-4,8

Allemagne

53,1

5,6

5,6

Italie

33,0

-6,4

-6,4

Royaume-Uni

28,6

-4,7

-3,0

Espagne

28,3

-5,2

-5,2

Autres Pays d’Europe

120,6

-8,7

-3,7

Europe de l'Est

54,0

-5,8

3,7

Autre Europe

66,6

-11,0

-9,2

Amérique du Nord

207,0

-3,9

4,8

Reste du Monde

113,5

36,8

44,5

Asie

54,0

70,7

73,4

Autres Reste du Monde

59,6

15,9

26,2

Chiffre d’affaires Groupe

658,5

0,6

5,5

Principaux Pays d’Europe de l’Ouest
Au cours du trimestre, les Principaux pays d’Europe de l’Ouest ont représenté 33 % du chiffre d’affaires global (1er trimestre 2020 : 34 %). Les ventes ont atteint 217,5 millions d’euros, soit une baisse de 2,5 %1.

  1. France : les ventes ont atteint 74,5 millions d’euros, en recul de 4,8 %1, impactées par un niveau élevé de commandes au premier trimestre 2020 en raison de la pandémie de COVID-19, et un ralentissement du marché de la diarrhée affectant la Santé Familiale.

  2. Allemagne : les ventes ont atteint 53,1 millions d’euros, en hausse de 5,6 %1, principalement grâce à la poursuite des gains de parts de marché de Cabometyx®, et de Somatuline® avec un impact limité lié aux ventes de générique de l’octréotide.

  3. Italie : les ventes de 33,0 millions d’euros réalisées au premier trimestre 2021 sont en baisse de 6,4 %1, à cause du niveau élevé de commandes de Décapeptyl® et Somatuline® enregistré au premier trimestre 2020. Ce recul n’a été que partiellement compensé par la croissance de Cabometyx®, soutenue par des gains de parts de marché.

  4. Royaume-Uni : les ventes ont atteint 28,6 millions d’euros, en recul de 3,0 %1. Cette baisse s’explique notamment par les performances défavorables de Décapeptyl® et Dysport®, impactés par la COVID-19, malgré une performance encourageante de Somatuline®.

  5. Espagne : les ventes ont atteint 28,3 millions d’euros, en recul de 5,2 %1. Cette baisse s’explique par un niveau élevé de commandes reçues au premier trimestre 2020 en raison de la pandémie de COVID-19, impactant principalement les performances de Cabometyx®.

Autres Pays d’Europe
Les ventes ont atteint 120,6 millions d’euros, en recul de 3,7 %1, principalement en raison de la baisse des ventes de Santé Familiale en Europe de l’Est, malgré le succès des lancements et les gains de parts de marché pour Cabometyx®.

Au cours du trimestre, les ventes des Autres pays d’Europe ont représenté 18 % du chiffre d’affaires global (1er trimestre 2020 : 20 %).

Amérique du Nord
Les ventes s’élèvent à 207,0 millions d’euros, en croissance de 4,8 %1, tirées par la poursuite de la hausse des ventes de Somatuline® et de Cabometyx®, malgré un impact global défavorable de la pandémie sur la prise en charge des patients atteints d’un cancer. Les ventes de Dysport® reflètent une solide performance sur le marché de l’esthétique et une croissance des activités sur le marché thérapeutique, après un impact de la pandémie de COVID-19 au cours de l’exercice 2020.

Au cours du trimestre, les ventes en Amérique du Nord ont représenté 31 % du chiffre d’affaires global au cours du trimestre (1er trimestre 2020 : 33 %).

Reste du Monde
Les ventes ont atteint 113,5 millions d’euros, soit une augmentation de 44,5 %1, tirées par une reprise des activités en Chine qui s’est traduite par d’importants volumes de ventes de Décapeptyl® et des produits de Santé Familiale. Cette hausse s’explique également par une solide performance de Dysport® en Amérique latine et au Moyen-Orient.

Au cours du trimestre, les ventes dans le Reste du Monde ont représenté 17 % du chiffre d’affaires global au cours du trimestre (1er trimestre 2020 : 13 %).

Avertissement Ipsen
Les déclarations prospectives et les objectifs contenus dans cette présentation sont basés sur la stratégie et les hypothèses actuelles de la Direction. Ces déclarations et objectifs dépendent de risques connus ou non, et d'éléments aléatoires qui peuvent entraîner une divergence significative entre les résultats, performances ou événements effectifs et ceux envisagés dans ce communiqué. Ces risques et éléments aléatoires pourraient affecter la capacité du Groupe à atteindre ses objectifs financiers qui sont basés sur des conditions macroéconomiques raisonnables, provenant de l’information disponible à ce jour. L'utilisation des termes « croit », « envisage » et « prévoit » ou d'expressions similaires a pour but d'identifier des déclarations prévisionnelles, notamment les attentes du Groupe quant aux événements futurs, y compris les soumissions et décisions réglementaires. De plus, les prévisions mentionnées dans ce document sont établies en dehors d’éventuelles opérations futures de croissance externe qui pourraient venir modifier ces 7 paramètres. Ces prévisions sont notamment fondées sur des données et hypothèses considérées comme raisonnables par le Groupe et dépendent de circonstances ou de faits susceptibles de se produire à l’avenir et dont certains échappent au contrôle du Groupe, et non pas exclusivement de données historiques Les résultats réels pourraient s’avérer substantiellement différents de ces objectifs compte tenu de la matérialisation de certains risques ou incertitudes, et notamment qu’un nouveau produit peut paraître prometteur au cours d’une phase préparatoire de développement ou après des essais cliniques, mais n’être jamais commercialisé ou ne pas atteindre ses objectifs commerciaux, notamment pour des raisons réglementaires ou concurrentielles. Le Groupe doit faire face ou est susceptible d’avoir à faire face à la concurrence des produits génériques qui pourrait se traduire par des pertes de parts de marché. En outre, le processus de recherche et de développement comprend plusieurs étapes et, lors de chaque étape, le risque est important que le Groupe ne parvienne pas à atteindre ses objectifs et qu’il soit conduit à renoncer à poursuivre ses efforts sur un produit dans lequel il a investi des sommes significatives. Aussi, le Groupe ne peut être certain que des résultats favorables obtenus lors des essais précliniques seront confirmés ultérieurement lors des essais cliniques ou que les résultats des essais cliniques seront suffisants pour démontrer le caractère sûr et efficace du produit concerné. Il ne saurait être garanti qu'un produit recevra les homologations nécessaires ou qu'il atteindra ses objectifs commerciaux. Les résultats réels pourraient être sensiblement différents de ceux annoncés dans les déclarations prévisionnelles si les hypothèses sous-jacentes s'avèrent inexactes ou si certains risques ou incertitudes se matérialisent. Les autres risques et incertitudes comprennent, sans toutefois s'y limiter, la situation générale du secteur et la concurrence ; les facteurs économiques généraux, y compris les fluctuations du taux d'intérêt et du taux de change ; l'incidence de la réglementation de l'industrie pharmaceutique et de la législation en matière de soins de santé ; les tendances mondiales à l'égard de la maîtrise des coûts en matière de soins de santé ; les avancées technologiques, les nouveaux produits et les brevets obtenus par la concurrence ; les problèmes inhérents au développement de nouveaux produits, notamment l'obtention d'une homologation ; la capacité du Groupe à prévoir avec précision les futures conditions du marché ; les difficultés ou délais de production ; l'instabilité financière de l'économie internationale et le risque souverain ; la dépendance à l'égard de l'efficacité des brevets du Groupe et autres protections concernant les produits novateurs ; et le risque de litiges, notamment des litiges en matière de brevets et/ou des recours réglementaires. Le Groupe dépend également de tierces parties pour le développement et la commercialisation de ses produits, qui pourraient potentiellement générer des redevances substantielles ; ces partenaires pourraient agir de telle manière que cela pourrait avoir un impact négatif sur les activités du Groupe ainsi que sur ses résultats financiers. Le Groupe ne peut être certain que ses partenaires tiendront leurs engagements. À ce titre, le Groupe pourrait ne pas être en mesure de bénéficier de ces accords. Une défaillance d’un de ses partenaires pourrait engendrer une baisse imprévue de revenus. De telles situations pourraient avoir un impact négatif sur l’activité du Groupe, sa situation financière ou ses résultats. Sous réserve des dispositions légales en vigueur, le Groupe ne prend aucun engagement de mettre à jour ou de réviser les déclarations prospectives ou objectifs visés dans le présent communiqué afin de refléter les changements qui interviendraient sur les événements, situations, hypothèses ou circonstances sur lesquels ces déclarations sont basées. L'activité du Groupe est soumise à des facteurs de risques qui sont décrits dans ses documents d'information enregistrés auprès de l'Autorité des Marchés Financiers. Les risques et incertitudes présentés ne sont pas les seuls auxquels le Groupe doit faire face et le lecteur est invité à prendre connaissance du Document de Référence 2019 du Groupe disponible sur son site web www.ipsen.com.

_________________
1 Variation à taux de change constant, hors effets de change, établi en recalculant les performances de la période considérée sur la base des taux de change utilisés pour la période précédente.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210421006088/fr/

Contacts

Investisseurs
Craig Marks
Vice-Président, Relations Investisseurs
+44 7584 349 193

Adrien Dupin de Saint-Cyr
Responsable Relations Investisseurs
+33 6 64 26 17 49

Médias
Gwenan White
Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques
+44 7876 391 429

Fanny Allaire
Directeur Communications Groupe
+33 6 08 91 92 55