La bourse ferme dans 2 h 35 min
  • CAC 40

    6 253,46
    -25,89 (-0,41 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 947,43
    +1,37 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 587,66
    -681,50 (-1,99 %)
     
  • EUR/USD

    1,2089
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 820,40
    -2,40 (-0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    41 452,14
    -5 547,51 (-11,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 357,15
    -206,68 (-13,22 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,72
    -1,36 (-2,06 %)
     
  • DAX

    15 077,07
    -73,15 (-0,48 %)
     
  • FTSE 100

    6 905,01
    -99,62 (-1,42 %)
     
  • Nasdaq

    13 031,68
    -357,75 (-2,67 %)
     
  • S&P 500

    4 063,04
    -89,06 (-2,14 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • HANG SENG

    27 718,67
    -512,37 (-1,81 %)
     
  • GBP/USD

    1,4043
    -0,0014 (-0,10 %)
     

iPhone-iPad : Apple travaille sur un écran visible que par l'utilisateur

Louis Neveu, Journaliste
·2 min de lecture

Pour protéger des regards indiscrets l’affichage des données personnelles sur les iPhone et l’iPad, Apple planche sur une solution reposant sur la réalité augmentée. Le système devrait exploiter les fameuses futures lunettes connectées connues pour le moment sous le nom d’Apple Glass et que la marque pourrait bien sortir en septembre.

Un brevet déposé par Apple fin mars et publié dernièrement sur le site du bureau américain des marques et brevets (US Patent and Trademark Office, USPTO), décrit ce système qui rendrait illisible le contenu d’un écran sans le port des lunettes connectées. Intitulé Privacy Screen selon ses auteurs, il est conçu pour remplacer les filtres polarisants qui peuvent s'ajouter sur les écrans et qui permettent de réduire l’angle de vision.

Prévu pour se passer des filtres polarisants

S’il empêche les curieux de voir par-dessus l’épaule ce qui est affiché, ce type de filtre vient considérablement amenuiser l’autonomie du mobile, puisque la luminosité doit être augmentée pour que l'écran reste lisible. Au lieu d’un filtre, la combinaison des lunettes de réalité augmentée et du mobile permet de voir la totalité de ce qui est affiché à l’écran. Pour toute autre personne, l’écran semble éteint. Le résultat promet d’être étrange puisque l’utilisateur pourra manipuler l’écran de son mobile sans que personne d’autre que lui ne puisse voir le contenu affiché.

Cela signifie également que si l’on n’a pas ces fameuses lunettes sur le nez, le mobile est inutilisable. Évidemment, comme toujours chez Apple, ces fameuses lunettes connectées ne pourront fonctionner exclusivement qu’avec un mobile de la marque. Si l’idée est séduisante au premier abord, cette technologie devrait avoir du mal à être adoptée par les utilisateurs.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura