Marchés français ouverture 7 h 11 min
  • Dow Jones

    34 639,79
    +617,75 (+1,82 %)
     
  • Nasdaq

    15 381,32
    +127,27 (+0,83 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,07
    +23,70 (+0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1306
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 788,93
    +130,01 (+0,55 %)
     
  • BTC-EUR

    50 108,32
    -557,27 (-1,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 442,08
    +3,20 (+0,22 %)
     
  • S&P 500

    4 577,10
    +64,06 (+1,42 %)
     

Ionity: toutes les voitures électriques d’Europe bloquées par un bug

·2 min de lecture

EXCLUSIF – Une panne de serveur a rendu inopérantes toutes les bornes de charge rapide du réseau Ionity pendant près de deux heures et demie samedi 23 octobre, à l’échelle européenne. De quoi bloquer de nombreuses voitures électriques, en plein départ en vacances de la Toussaint. Reportage.

Malgré les annonces de Jean-Baptiste Djebbari en février 2021, qui certifiait vouloir des à l’horizon 2022, on est encore loin du compte. Si on excepte le cas particulier des propriétaires de Tesla, qui disposent d’un réseau à la densité et à la fiabilité incomparables, il faut pour l’instant compter sur le seul réseau Ionity, mis en place par un consortium de constructeurs majoritairement allemands. Si développe peu à peu des stations de charge rapide, elles sont encore largement minoritaires sur les autoroutes.

Ce samedi 23 octobre, Kia nous avait confié un exemplaire de son dernier modèle électrique, l’EV6, pour un essai entre Cannes et Paris (un article à lire très prochainement dans nos colonnes). Etant donné que ce modèle dispose d’une architecture électrique fonctionnant sous une tension de 800 Volts, nous avons choisi de ne ravitailler que sur les bornes Ionity, qui en plus d’être les plus répandues, sont aussi les seules à s’adapter à une tension aussi élevée, pour profiter des capacités de charge maximales de la voiture. Lors de chacun de nos trois arrêts, nous avons malheureusement rencontrés des problèmes.

Pas assez de bornes, synonyme d'embouteillage

Le premier ravitaillement était prévu à Montélimar. Sur une aire d’autoroute prise d’assaut par les vacanciers, le nombre de bornes est insuffisant: seulement quatre de forte puissance (jusqu'à 350 kW), plus une borne tri-standard qui plafonne à 50 kW. A notre arrivée, les cinq points de charge sont occupés, alors qu’une autre voiture (une Hyundai Ioniq 5 cousine de notre Kia EV6) attend son tour. Il nous faut faire la queue. Juste après nous, un Hyundai Kona arrive. Son attente sera encore plus longue… Alors que Tesla installe désormais ses bornes par dizaines sur ses nouvelles stations, réservées à ses seuls clients, Ionity se contente du minimum syndical. Pourtant, le consortium Ionity regroupe une dizaine de marques qui ont droit à des tarifs préférentiels et, de plus, n’importe quel propriétaire de v[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles