La bourse ferme dans 5 h 20 min
  • CAC 40

    6 622,93
    -8,22 (-0,12 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 119,16
    -3,27 (-0,08 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1945
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    1 782,80
    +6,10 (+0,34 %)
     
  • BTC-EUR

    28 301,33
    +261,02 (+0,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    808,41
    +21,79 (+2,77 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,02
    -0,28 (-0,38 %)
     
  • DAX

    15 576,87
    -12,36 (-0,08 %)
     
  • FTSE 100

    7 117,02
    +7,05 (+0,10 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3902
    -0,0019 (-0,14 %)
     

Investissement locatif: profiter du dispositif Pinel jusqu'au bout

·2 min de lecture

Il reste un an et demi pour bénéficier de cet avantage fiscal dans le neuf. La réduction d'impôts sera plafonnée à 14% en 2024, contre 21% aujourd'hui.

La dernière a apporté une bonne nouvelle aux investisseurs: le dispositif de défiscalisation Pinel, destiné à soutenir la dans les zones tendues, a été prolongé dans les mêmes conditions jusqu'à la fin 2022. Pour un investissement de 300.000 euros au maximum, les particuliers peuvent donc encore bénéficier d'une réduction d'impôts qui peut atteindre 63 000 euros au bout de douze ans. A condition d'investir dans un appartement, car les maisons sont désormais exclues, et de louer son bien vide en respectant les plafonds de loyers et de ressources des locataires.

Une baisse de la réduction d'impôts à venir

Mais ce régime est en sursis. L'avantage fiscal va être progressivement diminué (voir tableau ci-dessous), exception faite de programmes situés dans des zones prioritaires ou pour des logements plus économes en énergie. Un décret devra préciser ces cas. La réduction d'impôts n'atteindra plus que 52.500 euros en 2023 et 42.000 euros en 2024, toujours pour un investissement maximal de 300.000 euros et une location sur douze ans. Mieux vaut donc se pencher dès à présent sur ce projet si on souhaite investir dans le neuf.

Lire aussi

D'autant que la recherche du bon investissement peut prendre du temps. Les programmes résidentiels neufs sont moins nombreux qu'il y a un an, et certains professionnels n'hésitent pas à parler de pénurie. Le nombre de permis de construire a chuté en raison des élections municipales de 2020, et les chantiers ont été retardés par la crise. Mais passée la stupeur du premier confinement, investisseurs et promoteurs se sont adaptés. "La crise a accéléré la digitalisation : de la réservation à la mise en location, tout peut se faire à distance, en visioconférence", assure Julien Jamot, directeur commercial France de BNP Paribas immobilier résidentiel.

Lire aussi

Trouver le bon investissement

La demande des investisseurs, elle, ne faiblit pas. Ceux qui présentent un profil financier solide n'ont aucun mal à se financer. Selon le courtier Meilleurt[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles