Marchés français ouverture 2 h 8 min
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 092,73
    +217,50 (+0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,1943
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    29 210,31
    +327,85 (+1,14 %)
     
  • BTC-EUR

    29 089,14
    +1 538,19 (+5,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    834,51
    +47,89 (+6,09 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     

Investissement locatif: comment choisir le bon régime fiscal

·2 min de lecture

Dispositifs réglementés, déficit foncier, démembrement de propriété… Plusieurs options s'offrent aux particuliers pour optimiser leurs impôts. Un choix à adapter à son profil, sans oublier les fondamentaux de l'immobilier.

La fiscalité est l'un des principaux écueils d'un investissement locatif. Les nombreux pèsent lourd sur un bien : droits de mutation à l'achat, taxe foncière et éventuellement durant la détention du bien, imposition et prélèvements sociaux sur les revenus fonciers, taxe sur les plus-values, le cas échéant, à la revente. Heureusement, de multiples façons de limiter l'imposition existent, selon son profil et la composition de son patrimoine.

Miser sur la défiscalisation

Certains dispositifs d'investissement permettent de réduire l'impôt sur le revenu : le , le . Ils obligent toutefois à investir dans certaines villes : celles en zones A bis, A et B1 pour le Pinel, les 222 communes du plan Action cœur de ville et celles ayant signé une opération de revitalisation du territoire (ORT) pour le Denormandie. Il faut aussi respecter certaines contraintes de mise en location (durée minimale conditionnant l'avantage fiscal, plafonds de loyers, plafonds de ressources pour le locataire, etc.).

Autre possibilité pour les plus gros contribuables : le dispositif "monument historique" permet aux particuliers propriétaires d'un bien classé ou inscrit à l'inventaire des Monuments historiques de déduire de leur revenu global non seulement leurs intérêts d'emprunt, mais également 100% des travaux engagés en vue de la restauration ou de la réhabilitation du bâtiment. L'impôt baisse ainsi de manière importante selon la tranche marginale d'imposition. "L'avantage fiscal est lié à l'immeuble lui-même, quelle que soit son implantation géographique, précise Rodolphe Albert, président d'Histoire & Patrimoine, filiale du groupe Altarea. Le bien doit seulement être proposé à la location vide, il n'y a aucun plafond de loyer ou de ressources du locataire.

Opter pour le déficit foncier

est une des meilleures manières d'effacer les impôts sur les revenus issus du patrimoine immobilier. Chaque année, l'investisseur peut déduire jusqu'à 10.700 euros de déficit foncier. Celui-ci résulte de la différe[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles