Marchés français ouverture 3 h 40 min
  • Dow Jones

    31 270,09
    -121,43 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 997,75
    -361,04 (-2,70 %)
     
  • Nikkei 225

    28 763,85
    -795,25 (-2,69 %)
     
  • EUR/USD

    1,2051
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    29 118,30
    -762,12 (-2,55 %)
     
  • BTC-EUR

    41 199,66
    +367,10 (+0,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    993,85
    +5,75 (+0,58 %)
     
  • S&P 500

    3 819,72
    -50,57 (-1,31 %)
     

Investissement locatif : les atouts du « clé en main »

·2 min de lecture

De nouveaux intermédiaires proposent de simplifier les opérations d'investissement locatif en les gérant de A à Z. Intéressant, mais attention à la rentabilité.

Se lancer dans un investissement locatif peut, a priori, paraître simple : trouver un appartement, faire éventuellement quelques petits travaux, le mettre en location, toucher ses loyers… et bénéficier ainsi d'un rendement supérieur aux placements classiques, type livrets ou assurance-vie en fonds euros. En pratique, ce type d'opération s'apparente plutôt à un parcours du combattant. En pratique, c'est plus complexe : l'investisseur va se retrouver face à une bonne dizaine d'interlocuteurs (agents immobiliers, courtiers, banques, assureurs, notaires, artisans, syndics, gestionnaires, candidats locataires, conseillers en gestion de patrimoine…) et décortiquer autant de propositions ou de devis avant de faire son choix. Un véritable casse-tête!

Ameublement inclus

Du coup sont apparues ces dernières années des offres de services d'investissement locatif clé en main. Un seul intermédiaire s'occupe de tout ou presque : recherche du bien, sélection du locataire, travaux et ameublement inclus. Ces intermédiaires s'appuient eux-mêmes sur un certain nombre de partenaires : chasseurs immobiliers pour trouver les logements, artisans pour les travaux, courtiers pour le financement, etc. Certains vont plus loin. "Nous avons internalisé les étapes transaction, travaux avec garantie décennale et gestion locative", indique Thierry Vignal, président et cofondateur de Masteos. L'offre de biens proposés est large, du studio en centre-ville à l'immeuble de rapport en province. La plupart des logements sont destinés à être loués en meublé, afin d'optimiser un rendement du projet, qui tourne en moyenne entre 4% et7 % brut.

De plus, l'amortissement du prix du bien permet de limiter l'impact de la taxation des revenus perçus, voire de l'effacer complètement. Mais d'autres options sont possibles : "La colocation permet de diluer le risque locatif et d'augmenter les revenus perçus, la somme des loyers par chambre étant très souvent supérieure à ce que verserait un locataire unique", calcule [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi