La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1871
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    34 914,00
    +1 122,89 (+3,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3906
    -0,0051 (-0,37 %)
     

Investissement immobilier : les rendements locatifs grimpent-ils ou non dans votre ville ?

·1 min de lecture

L’envolée des prix dans certaines villes va-t-elle étrangler la rentabilité des investisseurs immobiliers ? Ces dernières années, dans la plupart des grandes métropoles, les prix moyens ont progressé plus rapidement que les loyers. Une excellente nouvelle pour ceux qui ont investi hier et qui peuvent aujourd’hui espérer de belles plus-values à la revente. A l’inverse, ceux qui souhaitent investir voient leur rentabilité fondre comme neige au soleil. Ce qui est logique : si les prix montent et que les loyers ne suivent pas, le rendement brut* de leur bien mis en location s’en trouve altéré. En d’autres termes, ils payent désormais plus cher pour obtenir approximativement les mêmes loyers mensuels.

>> Notre service - Estimez le prix d’un bien immobilier (immédiat, gratuit et sans engagement)

Car ce sont bien les prix d’achat et les loyers qui déterminent le rendement brut d’un investissement locatif. C’est-à-dire sa performance financière théorique. Plus le rendement brut est élevé dans une ville, plus l’investissement sur place est juteux... En tout cas sur le papier. Car pour évaluer la performance financière réelle d’un bien, le bailleur devra bien évidemment prendre en compte dans son bilan les charges, impôts, taxes, frais de gestion, travaux éventuels, assurances, coût du crédit, etc. Et devra également intégrer un degré de risque locatif. C’est-à-dire une probabilité de voir son logement inoccupé pendant de longues périodes sans loyer, ou d’être confronté à des impayés.

>> (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier neuf : “les Français veulent de beaux logements, mais ils refusent d’en construire”
Crédit immobilier : les taux vont-ils remonter cet été ?
Immobilier : l’espoir d’un nouvel équilibre des territoires
Leur HLM est "hanté", ils veulent être relogés
Peut-on déduire les frais de notaire ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles