La bourse ferme dans 47 min
  • CAC 40

    6 779,03
    +32,80 (+0,49 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 157,84
    +12,94 (+0,31 %)
     
  • Dow Jones

    34 970,01
    +177,34 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,1846
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 803,40
    -11,10 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    32 538,93
    -595,65 (-1,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    967,97
    -7,92 (-0,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,41
    +0,26 (+0,38 %)
     
  • DAX

    15 733,49
    +41,36 (+0,26 %)
     
  • FTSE 100

    7 110,32
    -13,54 (-0,19 %)
     
  • Nasdaq

    14 840,24
    +59,71 (+0,40 %)
     
  • S&P 500

    4 417,20
    +14,54 (+0,33 %)
     
  • Nikkei 225

    27 728,12
    +144,04 (+0,52 %)
     
  • HANG SENG

    26 204,69
    -221,86 (-0,84 %)
     
  • GBP/USD

    1,3935
    +0,0051 (+0,36 %)
     

Comment Interxion se démène pour qu'Internet ne s'arrête jamais

·1 min de lecture

L’Internet ne tient qu’à un fil. En l’occurrence, cette espèce de long spaghetti jaune que Johan fait tourner dans sa main. Un câble optique, en fait, avec lequel ce technicien s’apprête à relier deux serveurs. L’opération lui prend à peine une dizaine de minutes. C’est grâce à ce type de branchement que les données des entreprises et des médias du monde entier sont connectées à celles des opérateurs de streaming et de cloud, ainsi qu’à celles des opérateurs téléphoniques. En bout de course, un abonné de Free, par exemple, peut bénéficier des replay de TF1 ou de M6 en Wi-Fi sur sa tablette ou être reconnu automatiquement lorsqu’il accède à son compte bancaire via son adresse e-mail. Et tout cela s’organise à quelques encablures du rivage méditerranéen, au cœur du port de Marseille-Fos, dans une salle «de brassage», ou Meet Me Room, d’un des deux data centers exploités par Interxion.

C’est en 2018 que cette filiale européenne du groupe américain Digital Realty a réhabilité les anciens ateliers de l’industriel Fouré Lagadec pour les transformer en entrepôts de données. Leader européen du secteur, avec 50 centres implantés sur le Vieux Continent, dont 10 en France, Interxion dispose ici de 4.350 mètres carrés de salles informatiques pour héberger les serveurs de ses clients. Parmi eux, des banques, des sociétés d’assurance, mais aussi Google, TikTok, Amazon et d’autres grands noms de l’économie digitale, qui placent au tout premier rang de leurs exigences une sécurité sans faille. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Défense : la Suisse achète des avions de chasse F-35 et des Patriot, revers pour le Rafale et Airbus !
Alstom : nouveau contrat avec Nantes pour des tramways
Nombreuses acquisitions pour Orpea, le géant des maisons de retraite
Le gouvernement ne veut pas donner de coup de pouce au rachat de M6 par TF1
"Ne sous-estimons pas les atouts des fintechs chinoises"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles