Marchés français ouverture 6 h 35 min
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 331,75
    -187,43 (-0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2077
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    29 630,65
    -149,50 (-0,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    697,76
    -37,38 (-5,08 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     

Interpellation controversée à Fleury-les-Aubrais : l'IGPN a conclu à l'absence de faute caractérisée

franceinfo
·1 min de lecture

L'IGPN a conclu à l'absence de faute caractérisée dans l'interpellation controversée d'un homme qui refusait de porter un masque en gare de Fleury-les-Aubrais (Loiret) le 16 septembre dernier, rapporte mardi 1er décembre France Bleu Orléans. Les vidéos, filmées par les passagers d'un train arrêté à quai, montraient deux policiers en train d'immobiliser un homme à terre, les mains dans le dos. L'un des deux agents appuyait avec le pied sur le visage de l'homme.

"Un geste peu orthodoxe"

De source policière, l'adjoint de sécurité, qui a fait l'objet d'une enquête de la part de l'IGPN, ne doit pas être poursuivi judiciairement à ce stade. Selon cette même source, la police des polices n'a pas relevé de faute grave, caractérisée ou intentionnelle susceptible d'une infraction pénale. Elle conclut seulement à "un geste peu orthodoxe" mais qui peut s'expliquer par les circonstances de l'interpellation. L'homme interpellé était alcoolisé et avait menacé les deux agents avec un couteau. Toujours selon l'IGPN, le jeune policier n'a pas donné volontairement de coups de pied, mais a appuyé sur la tête du prévenu à deux reprises.

Le procureur est libre de suivre ou non (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi