La bourse ferme dans 1 h 29 min
  • CAC 40

    7 162,29
    +29,94 (+0,42 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 230,85
    +21,54 (+0,51 %)
     
  • Dow Jones

    34 123,98
    -32,71 (-0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0724
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • Gold future

    1 883,40
    -1,40 (-0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    21 495,28
    -86,79 (-0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    532,44
    -4,45 (-0,83 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,94
    +0,80 (+1,04 %)
     
  • DAX

    15 478,13
    +157,25 (+1,03 %)
     
  • FTSE 100

    7 910,34
    +45,63 (+0,58 %)
     
  • Nasdaq

    12 038,72
    -75,07 (-0,62 %)
     
  • S&P 500

    4 148,16
    -15,84 (-0,38 %)
     
  • Nikkei 225

    27 606,46
    -79,01 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    21 283,52
    -15,18 (-0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2063
    +0,0011 (+0,09 %)
     

Interdiction des passoires thermiques : pour Édouard Philippe, il s'agit d'une "folie"

Jean Catuffe/Getty images

Pour l’ancien Premier ministre, interdire la location de "passoires thermiques", mesure voulue par le Gouvernement, serait une "folie".

Depuis son départ de Matignon il y a deux ans et demi, Édouard Philippe a retrouvé son fauteuil de maire du Havre. Mais son intérêt pour la France est toujours là, en témoigne la fondation de son propre parti politique, "Horizons", en septembre 2021 et ses prises de positions, parfois très critiques, sur la politique menée par le Gouvernement. Dernier pavé dans la mare : une remarque faite par l’ancien Premier ministre dans un entretien au Point sur l’une des mesures de la loi Climat. Comme l’a repéré Le Figaro, Édouard Philippe estime que l’interdiction de louer des logements dits "passoires thermiques" serait une "folie".

Selon le maire du Havre, une telle mesure est certes "le fruit des meilleures intentions du monde" mais elle risque "de réduire le nombre de logements mis à disposition des gens". Une critique que n’a pas du tout apprécié Olivier Klein, ministre chargé de la Ville et du Logement : "Ce qui est une folie, c’est de laisser les gens vivre dans des passoires thermiques", a-t-il indiqué à L'Obs. Le ministre indique qu’il n’est pas question de "mettre qui que ce soit à la rue" et prend soin de préciser à Édouard Philippe que "personne n’est fou" au sein du Gouvernement.

Contacté par Le Figaro, Olivier Klein a ensuite précisé que "le changement de fenêtres et de chauffage voire d’isolation" suffisait à faire sortir un logement du statut de "passoire thermique". À ce stade, rappelle Le Figaro, ce sont 4% des "passoires thermiques" qui sont interdites de location. Mais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - “Ça me laisse de marbre” : Bruno Le Maire riposte face aux attaques d’Edouard Philippe

Jardin, terrasse : à Paris, les prix des biens de luxe donnent le tournis
Crédit immobilier : l’apport moyen atteint des records
Une pétition pour alerter sur les logements insalubres à Paris
À Paris, les gardiens de ce bailleur peuvent mettre des contraventions aux locataires
La baisse du prix des passoires énergétiques ne doit plus être un sujet tabou