Marchés français ouverture 1 h 55 min
  • Dow Jones

    33 874,24
    -71,34 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    14 271,73
    +18,46 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    28 867,79
    -7,10 (-0,02 %)
     
  • EUR/USD

    1,1929
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 838,96
    +21,89 (+0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    27 386,18
    -1 052,96 (-3,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    788,92
    -21,27 (-2,63 %)
     
  • S&P 500

    4 241,84
    -4,60 (-0,11 %)
     

Interdiction des chaudières fioul : un consommateur sur deux compte garder son installation

·1 min de lecture

“C’est vraiment très mauvais de se chauffer au fioul, mais il y a une volonté d’y aller tranquillement”. Invitée en début de semaine sur le plateau de France 2, la ministre de la Transition écologique a confirmé le report de l’interdiction d’installer de nouvelles chaudières au fioul dans les logements neufs et anciens. Initialement attendue pour le 1er janvier 2022, la mesure entrera finalement en vigueur au 1er juillet 2022. Soit un décalage de 6 mois. “Il y a une urgence écologique, mais nous voulons faire comprendre aux gens la nécessité d’évoluer”, a ajouté Barbara Pompili. A l’heure actuelle, près de 3,5 millions de ménages se chauffent au fioul. Ce combustible, très émetteur de gaz à effet de serre, doit progressivement sortir des bâtiments, à compter de l’an prochain. Le gouvernement ambitionne de l’éradiquer d’ici 10 ans.

Concrètement, à partir de juillet 2022, il ne sera donc plus possible d’installer de nouvelles chaudières fonctionnant au fioul. Mais il sera toujours possible de faire réparer un équipement en panne, si tant est qu’il soit réparable. Dans le cas contraire, il sera obligatoire d’opter pour une autre énergie de chauffage. Sauf dans quelques rares cas, notamment lorsque le remplacement est techniquement impossible ou quand il n’existe pas de solution de raccordement à des réseaux de chaleur ou de gaz.

>> A lire aussi - Linky : la vérité sur ce que les consommateurs vont devoir rembourser ou non

Malgré tout, la mesure suscite encore la défiance des Français. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La date de fin des chaudières au fioul est reportée
Immobilier : une régularisation peut-elle annuler la déchéance du terme d’un crédit ?
Exode urbain, fin des bureaux... le monde d'avant est-il vraiment enterré ?
200 euros la nuit sur un hamac en intérieur : location insolite à Villeurbanne
Immobilier : face à la flambée des résidences secondaires, un Breton plaide pour un statut de résident

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles