Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 656,38
    +161,36 (+0,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 391,30
    +60,41 (+4,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Inter Miami: geste d’humeur et insulte... premier accroc pour Messi en MLS

Inter Miami: geste d’humeur et insulte... premier accroc pour Messi en MLS

Premier léger accroc pour Lionel Messi (36 ans) depuis son arrivée aux Etats-Unis. L’Argentin fêtait sa première titularisation en Major League Soccer (MLS), le championnat nord-américain, mercredi face à Nashville (0-0). Et pour la première fois depuis ses débuts avec l’Inter Miami, il n’a pas réussi à être décisif lors de cette revanche lors de la récente finale de Leagues Cup, remportée par les Floridiens (1-1, 10 t.a.b. 9) le 20 août dernier.

Messi accroche et insulte Maher

Jusqu’ici, l’ancien joueur du PSG avait toujours marqué (11 buts en 10 matchs) ou délivré des passes décisives (deux contre Cincinnati en US Open Cup). Il est, cette fois, resté muet malgré un dernier rush dans les dernières secondes du temps additionnel, stoppé par le gardien Elliot Panicco. Sous les yeux de la légende de la boxe Floyd Mayweather, le septuple Ballon d’or a beaucoup tenté face à une défense regroupée. Il s’est aussi amusé face à ses adversaires en s’offrant un petit numéro entre Teal Bunbury et Tah Anunga (31e).

Messi s’est aussi agacé face au marquage serré des défenseurs adverses. Après un geste d’humeur contre Jack Maher, il l'a ensuite insulté ("la concha de tu madre"), illustrant la frustration de son équipe qui a, malgré tout, étendu sa série d’invincibilité (10 matchs) depuis son arrivée. Ce match nul n’arrange pas trop les affaires de Miami, engagé dans une course contre-la-montre pour tenter d’accrocher les play-offs (avant-dernier de la conférence Est à dix points des barrages pour les play-offs).

PUBLICITÉ

"Quand vous mettez autant de joueurs dans votre surface, bien sûr, vous gardez votre but inviolé, a pesté l’entraîneur Gerardo Martino, contre la tactique adverse. Je suis avec l'équipe depuis deux mois, mais cela ne fait en réalité que 50 à 52 jours de travail avec l'équipe. Nous n'avons toujours pas eu une semaine complète de travail avec eux. Jouer tous les quatre jours ne nous a pas permis assez de temps pour former et vraiment construire ce groupe." Le technicien argentin va désormais devoir se passer de Messi et ses internationaux pour les trois prochains matchs de MLS.

Article original publié sur RMC Sport