La bourse ferme dans 3 h 40 min
  • CAC 40

    7 154,77
    -11,50 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 224,77
    -16,35 (-0,39 %)
     
  • Dow Jones

    34 053,94
    -39,02 (-0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0939
    +0,0027 (+0,25 %)
     
  • Gold future

    1 930,30
    -0,50 (-0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    21 525,21
    -387,24 (-1,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    537,58
    -7,73 (-1,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,77
    -0,11 (-0,14 %)
     
  • DAX

    15 420,83
    -88,36 (-0,57 %)
     
  • FTSE 100

    7 843,55
    +23,39 (+0,30 %)
     
  • Nasdaq

    12 200,82
    +384,50 (+3,25 %)
     
  • S&P 500

    4 179,76
    +60,55 (+1,47 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2250
    +0,0021 (+0,17 %)
     

Intelligence artificielle: pourquoi Microsoft fait les yeux doux à Chat GPT

Rob Latour/Shutterstock/SIPA

L’outil développé par la société Open AI constitue peut-être l’avenir des moteurs de recherche. Et une belle opportunité pour le géant du logiciel Microsoft, qui pourrait investir jusqu'à 10 milliards de dollars dans ce chatbot.

Il a lu tout Shakespeare, se pique de poésie, et possède un avis sur tout. Incollable, Chat GPT? Depuis le mois décembre, le monde a fait connaissance avec l’intelligence artificielle développée par la société Open AI. Le grand public a découvert la puissance de cet outil accessible gratuitement, qui pourrait intégrer les moteurs de recherche, si ce n’est les remplacer à l’avenir.

Capable de répondre à presque toutes les questions, le robot conversationnel développé par Open AI, une société de recherche californienne, a ingurgité des quantités astronomiques de textes dont il ne comprend pas le sens. Cependant, il peut en restituer le contexte et les résumer à la manière d’un humain. Entraîné par une équipe d’une centaine de développeurs, Chat GPT a déjà été interrogé par plus d’un million d’internautes en décembre.

Microsoft sur les rangs

Un coup à jouer pour Microsoft, qui a bien saisi l’opportunité. Le géant du logiciel a déjà investi un milliard de dollars dans Open AI, suivant les pas d'Elon Musk. Mais le groupe compte aller plus loin. Le 11 janvier, Microsoft a engagé des discussions avec Sam Altman, l’un de ses fondateurs, pour prendre une participation de 49% pour 10 milliards de dollars. Une somme qui serait d’abord avancée sous forme de liquidités avant d’être transformée en capital dans les prochaines années, avance le média d'investigation en ligne américain Semafor.

La manœuvre est stratégique. "Chat GPT change la donne pour Microsoft", commente Daniel Ives, l’analyste star de la Silicon Valley. En intégrant Chat GPT à son moteur de recherche, Bing, le groupe pourrait enfin tenir sa revanche sur Google, qui domine toujours 92% du marché. "Satya Nadella ne répétera pas les mêmes erreurs que par le passé", insiste Dan Ives à propos du PDG de Microsoft. Par peur de l’antitrust, Microsoft s’était en effet interdit certaines opérations.

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi