La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 846,53
    +129,44 (+0,38 %)
     
  • Nasdaq

    11 507,29
    +113,48 (+1,00 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,0860
    +0,0004 (+0,03 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    21 305,96
    -194,18 (-0,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    525,54
    +6,75 (+1,30 %)
     
  • S&P 500

    4 045,80
    +28,03 (+0,70 %)
     

Intelligence artificielle : Microsoft investit "plusieurs milliards" de dollars dans OpenAI, le créateur de ChatGPT

efes / Wikimedia Commons

C'est la troisième phase de la collaboration entre Microsoft et OpenAI (après des investissements en 2019 et 2021) : selon un communiqué commun publié ce lundi 23 janvier, le géant du numérique va investir des milliards de dollars dans OpenAI. Ce partenariat vise notamment à renforcer la filiale de Microsoft dédiée à l'informatique à distance (cloud), Azure. Interrogé par l'AFP sur le montant exact de l'investissement et sur une éventuelle montée au capital d'OpenAI, Microsoft n'a pas donné suite dans l'immédiat. Plusieurs médias américains ont évoqué le chiffre de 10 milliards de dollars. Peu connu du grand public jusqu'ici, OpenAI, créé il y a seulement 7 ans, a beaucoup fait parler de lui depuis le lancement, en novembre dernier, de son "chatbot" ChatGPT.

S'il n'est pas le premier logiciel du genre, il a surpris par la qualité de ses réponses, qu'il s'agisse d'écrire un texte sur un thème donné, d'expliquer un sujet complexe de façon intelligible, voire de créer un poème ou les paroles d'une chanson. ChatGPT émerveille autant qu'il inquiète, entre outil précieux évitant aux humains des tâches fastidieuses et menace pour de nombreux emplois dont il pourrait remettre en cause l'utilité. L'accord annoncé lundi prévoit que chaque partenaire pourra "commercialiser de façon indépendante" des produits issus de la technologie développée en commun, basée sur l'intelligence artificielle.

Outre à ChatGPT, les "milliards de dollars" investis par Microsoft pourront bénéficier à d'autres (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Entreprises : le nombre d'OPA a reculé en 2022, mais pas leur montant
RATP : Castex annonce une baisse "significative" des résultats à cause de l'inflation
Voitures électriques : l’avertissement du patron de Faurecia face à la menace chinoise
LVMH n'installera pas son centre de recherche près de Polytechnique
Agents de la fonction publique territoriale : faites le choix de la bonne complémentaire santé