Publicité
Marchés français ouverture 4 h 56 min
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • Nikkei 225

    38 949,48
    +72,77 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0808
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    18 107,44
    +169,60 (+0,95 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 917,45
    +779,76 (+1,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 446,58
    +51,54 (+3,69 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     

Intelligence artificielle : le plan de l’Europe pour faire rayonner ses startups

Pixabay

Après les matières premières critiques, place à l’intelligence artificielle. L’IA sera le thème de la deuxième réunion trilatérale de politique industrielle entre les ministres de l’Economie français, allemand et italien, qui se déroulera lundi 30 octobre à Rome. Une réunion qui sera également l’occasion de dresser un bilan de la première trilatérale du 26 juin, indique le cabinet de Bruno Le Maire. Celle-ci avait porté sur les moyens de sécuriser l’approvisionnement de l’industrie européenne en matériaux critiques, tels que le lithium, le cobalt, le manganèse ou le cuivre, dans le contexte de la guerre en Ukraine.

La réunion de lundi se déroulera selon le même format que celle de la fin juin, c’est-à-dire sur la base d’échanges avec des entreprises. Pour Bercy, pas question d’une «réunion en chambre de responsables politiques». Bruno Le Maire emmènera ainsi dans ses valises les startups françaises LightOn et Delfox. La première est spécialisée dans l’intelligence artificielle générative, la seconde dans l’IA robotique.

Trouver le bon équilibre entre régulation et soutien à l’innovation

Le groupe Thales fera également partie du voyage. Tout comme la société d’investissement Jolt Capital. «Le volet du financement de l’intelligence artificielle européenne doit être pris en compte dans ces discussions», souligne le cabinet du ministre, rappelant, s’il est besoin, que le capital-risque est autrement moins développé sur le Vieux Continent qu’aux Etats-Unis.

PUBLICITÉ

Au-delà du volet financier, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’Europe fournirait à la Russie des composants pour fabriquer des missiles, selon une enquête
L’Europe fournirait à la Russie des composants pour fabriquer des missiles, selon une enquête
Guerre Israël-Hamas : l'armée israélienne va «étendre ses opérations terrestres ce soir» à Gaza
Guerre Israël-Hamas : l'armée israélienne va «étendre ses opérations terrestres ce soir» à Gaza
Récession et dette publique : «La France va subir de plein fouet la fin de l’ère des taux bas»