La bourse ferme dans 1 h
  • CAC 40

    6 220,13
    +55,02 (+0,89 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 979,60
    +39,14 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 002,83
    +181,53 (+0,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,2021
    -0,0020 (-0,17 %)
     
  • Gold future

    1 793,60
    +15,20 (+0,85 %)
     
  • BTC-EUR

    46 224,20
    -720,89 (-1,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 274,65
    +11,69 (+0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,94
    -0,73 (-1,16 %)
     
  • DAX

    15 184,65
    +55,14 (+0,36 %)
     
  • FTSE 100

    6 903,79
    +43,92 (+0,64 %)
     
  • Nasdaq

    13 835,32
    +49,05 (+0,36 %)
     
  • S&P 500

    4 152,35
    +17,41 (+0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3928
    -0,0009 (-0,07 %)
     

Intel mise (très) gros dans des usines de puces en Arizona, 18.000 emplois à la clé !

·1 min de lecture

Bonne nouvelle sur le front de l'emploi aux Etats-Unis. Alors que la pénurie de semi-conducteurs (puces) plombe les constructeurs automobiles et de nombreuses industries, Intel ne va pas lésiner sur les moyens ! Son patron Pat Gelsinger a annoncé que le géant américain allait construire 2 usines de semi-conducteurs en Arizona, avec des investissements initiaux de 20 milliards de dollars. Un aspect essentiel de sa stratégie de production aux Etats-Unis et en Europe. "Intel est la seule entreprise avec un tel champ d'expertise en matière de logiciels, de puces, de conditionnement, et de processus industriels (...) sur laquelle les clients peuvent se reposer pour leurs innovations", a déclaré M. Gelsinger.

Aux manettes depuis février, l'ex-patron du groupe informatique VMware a aussi annoncé la formation d'une nouvelle division aux Etats-Unis et en Europe, baptisée "Intel Foundry Services", c'est-à-dire une branche de services pour les fonderies, ces usines spécialisées dans les matériaux semi-conducteurs. Pat Gelsinger veut à la fois renforcer ses capacités de production en propre et augmenter le recours aux sous-traitants, qui fabriquent les composants nécessaires aux technologies informatiques d'Intel, notamment pour les serveurs dans les centres de données. L'objectif est de "gagner en flexibilité et en taille pour optimiser la trajectoire d'Intel en matière de coût, de performance, de délais et d'approvisionnement", détaille le communiqué.

>> A lire aussi - Ford et Toyota contraint (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Plusieurs stars de YouTube quittent Webedia
Thales : Naval Group devrait rebondir, la vente de frégates à la Grèce en ligne de mire
Le prince Harry décroche un job dans la Silicon Valley
Carrefour signe au Brésil une grosse acquisition, importantes économies à la clé !
Le groupe Altice est le premier à sauter le pas de la publicité ciblée à la télévision