Marchés français ouverture 5 h 35 min
  • Dow Jones

    33 815,90
    -321,41 (-0,94 %)
     
  • Nasdaq

    13 818,41
    -131,81 (-0,94 %)
     
  • Nikkei 225

    28 969,30
    -218,87 (-0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,2032
    +0,0014 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    28 755,34
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    42 385,11
    -2 666,75 (-5,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 166,82
    -76,24 (-6,13 %)
     
  • S&P 500

    4 134,98
    -38,44 (-0,92 %)
     

Intérim : ces plateformes qui vous permettent de trouver un emploi en ligne

·1 min de lecture

L’intérim, qui concerne bon an, mal an quelque 710.000 personnes en France, reste dominé par les trois leaders historiques, Adecco, Randstad et Manpower, qui captent 60% du marché. La valeur ajoutée de ces grosses structures est à la hauteur des moyens importants dont elles disposent pour garantir de bonnes prestations, aussi bien vis-à-vis de leurs clients recruteurs que des intérimaires : conseils spécialisés, formation, fidélisation… Mais, ces cinq dernières années, l’irruption des start-up sur leur territoire leur a donné un sérieux coup de vieux, les faisant apparaître brutalement plus chères, plus lentes, plus complexes.

De fait, les plateformes et applications de recrutement comme Gojob, Troops, Bruce, Qapa ou encore Vit-on-job ont su rapidement jouer de leurs atouts : une mise en relation entre le recruteur et le candidat bien plus fluide et plus simple sur le plan administratif, et des tarifs attractifs. Nées dans le monde virtuel, ces start-up s’épargnent les lourds frais des réseaux historiques plombés par leur réseau d’agences physiques.

>> A lire aussi - Le top 10 des métiers qui recrutent en CDI actuellement

L’un des gros avantages du recrutement numérique tient en outre au "matching" qu’il garantit, plus pertinent par rapport aux acteurs généralistes. En se spécialisant par métiers, par exemple ceux du Web, mais aussi sur les profils de candidats, cadres en mission ou free-lances, ces différentes solutions permettent aux entreprises comme aux travailleurs de se (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Aides à domicile : à quoi ressemblera l’augmentation de rémunération du 1er octobre ?
Ces entreprises qui recrutent malgré la crise
Managers, 10 façons de mobiliser l'intelligence collective de votre équipe pour surmonter la crise
Chômage : "demandeur d'emploi est un terme à bannir"
Fonction publique : le jour de carence suspendu jusqu'au 1er juin pour les agents positifs au Covid-19